• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
La mine Kazakhstanskaya dans la région de Karaganda au Kazakhstan

La mine Kazakhstanskaya dans la région de Karaganda au Kazakhstan

Kazakhstan: IndustriALL exige que la sécurité soit renforcée après le décès de trois travailleurs à ArcelorMittal

01.09.2017

Trois travailleurs ont été tués et trois autres grièvement blessés le 31 août, à la mine de Kazakhstanskaya de JSC ArcelorMittal Temirtau, située dans la région de Karaganda au Kazakhstan. 

IndustriALL pleure les victimes de l’explosion de la mine de charbon et se joint au syndicat des mineurs de Korgau pour exiger de l’administration de la mine de charbon qu’elle améliore les normes de santé et de sécurité.

Le syndicat qui représente les mineurs de Korgau à ArcelorMittal Temirtau est affilié à IndustriALL par l’entremise du syndicat des travailleurs de l’industrie minière et métallurgique de la République du Kazakhstan.

136 travailleurs se trouvaient à 600 mètres sous terre lors de l’accident provoqué par une explosion de méthane. Les corps des trois mineurs qui travaillaient à l’endroit de l’incident ont été retrouvés par les sauveteurs et ramenés à la surface. Trois autres travailleurs blessés ont été hospitalisés et demeurent dans un état grave. Un autre mineur fait l’objet d’un traitement ambulatoire.

La mine a stoppé ses activités et le personnel a commencé les opérations de dégazage des lieux, où la concentration de gaz atteignait 70 pour cent au lieu des 4 pour cent autorisés. Ces conditions ont fortement compliqué le travail des sauveteurs.

Une commission spéciale a été créée pour enquêter sur l’accident. Elle comprend des représentants du syndicat, de l’administration de la mine, du service des urgences de l’Etat, du ministère de la Sécurité industrielle et du ministère du Travail du Kazakhstan.

Actuellement, le syndicat communique avec les familles des victimes pour déterminer les aides financières dont elles ont besoin. Ces aides ne faisant pas partie de la négociation collective, le syndicat négociera les compensations avec l’administration.

Le président du syndicat des mineurs de Korgau à ArcelorMittal Temirtau, Marat Mirgayazov, a déclaré:

« Notre syndicat parle constamment à la direction de l’infériorité du matériel technique en général à la mine par rapport à celui des mines russes et ukrainiennes. Par ailleurs, le manque de personnel à la mine de Kazakhstanskaya de 400 travailleurs nuit également à la santé et la sécurité. Il est également important de former les employés et d’accroître leurs compétences ».

IndustriALL participe au Comité mondial conjoint Santé Sécurité avec ArcelorMittal, dont la tâche est de garantir que les activités minières et sidérurgiques de la compagnie dans le monde entier répondent à des normes de santé et de sécurité élevées.

Le secrétaire général d’IndustriALL, Valter Sanches, a écrit dans sa lettre au président du syndicat des mineurs et des métallurgistes de la République du Kazakhstan, Asylbek Nuralin:

« Nous exigeons que JSC ArcelorMittal Temirtau, qui est une filiale d’Arcelor Mittal, adopte des mesures en matière de santé et de sécurité strictes dans la mine de Kazakhstanskaya. En outre, IndustriALL Global Union prendra immédiatement contact avec ArcelorMittal pour rappeler à la société ses obligations dans le cadre du Comité mondial conjoint Santé Sécurité ».