Jump to main content
IndustriALL logotype

La campagne pour la sécurité des mines en Turquie cible le travail précaire

29 May, 2014Après l’homicide industriel de Soma, les syndicats turcs font campagne pour dénoncer de manière virulente l’externalisation et la sous-traitance illégale et irresponsable qui sévissent dans leur pays.

De grandes manifestations pour accompagner les mineurs qui ont survécu à Soma ont été menées dans différentes villes turques, en particulier à Istanbul.

Les revendications premières sont que le gouvernement rende des comptes pour les personnes assassinées et blessées à Soma, dont un grand nombre sont des travailleurs précaires, et abolisse le dangereux système de sous-traitance qui règne en Turquie. Comme la protection légale des travailleurs a été affaiblie depuis 2002, et le gouvernement a l’intention d’ouvrir la sous-traitance à la grande industrie et à la production minière par le biais d’une nouvelle législation, le nombre total de travailleurs temporaires est monté aujourd’hui en Turquie à 2,5 millions.

Les travailleurs précaires des mines de Turquie sont vulnérables et sous-payés. Leur droit à se syndiquer et à négocier collectivement est bloqué, ils sont non-qualifiés et inexpérimentés. Les patrons des mines versent aux travailleurs temporaires des bas salaires et ne paient ni d’heures supplémentaires ni d’assurance santé.

Dans le même temps, au lieu de réagir au comportement abusif des entreprises du secteur minier en Turquie afin d’éviter la répétition de la catastrophe de Soman, le gouvernement et les employeurs ont mené une vaste campagne pour faire porter le chapeau au mouvement syndical et fuir la responsabilité principale du carnage de Soma.

Le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL Kemal Özkan déclare : "Cette campagne fausse et perfide n’a pour but que de détourner l’attention du public des vrais responsables."
 

IndustriALL fait campagne avec l’idée que “Plus fort est le syndicat, plus grande est la sécurité dans la mine“. Suivant les chiffres officiels, 48.706 travailleurs sont employés par les mines en Turquie. Ceux-ci méritent d’opérer dans des conditions sûres et ceci se réaliserait au mieux si la Turquie ratifiait et appliquait la Convention 176 de l’OIT. Un projet de loi sur les conditions de travail dans les industries minières et en cours de rédaction.

Une mission conjointe d’IndustriALL Global Union et d’IndustriAll Europe se rendra à Soma les 19 et 20 juin pour évaluer et planifier le travail pour la mise en œuvre de la C176 avec les syndicats et la communauté locale.

Le 22 mai dernier, les dirigeants d’IndustriALL Global Union et d’IndustriAll Europe ont remis leur message et leurs revendications à l’Ambassadeur turc auprès de l’Union européenne à Bruxelles, M. Selim Yenel.

Le syndicat des mineurs affilié à IndustriALL est en train de constituer une caisse de solidarité en faveur des familles des mineurs tués à Soma par le biais d’un compte bancaire spécial ouvert par leur centrale nationale Turk-Is. Turk-Is est membre de la CSI et de la CES.

Compte bancaire Solidarité Soma :
Nom de la banque : Vakıfbank
Agence : Turk-Is
IBAN: TR72 0001 5001 5800 7289 9943 61
Titulaire : Turk-Is Confederation