Jump to main content
IndustriALL logotype

La Conférence internationale du travail dévoile la liste des pays soumis à un examen

La 107e Conférence internationale du travail se tient du 28 mai au 8 juin 2018 dans les bureaux des Nations Unies à Genève, Suisse. Photo: © Crozet / Pouteau/ OIT

29 May, 2018La Conférence internationale du travail (CIT) a dévoilé, aujourd’hui, la liste des 24 pays soumis à un examen attentif du Comité sur l’application des normes pour violations présumées des Conventions internationales du travail.   

Figurent dans la liste, des pays où les affiliés à IndustriALL Global Union sont directement touchés, comme l’Algérie, la Biélorussie, le Brésil, Haïti, le Mexique, le Nigeria et l’Ukraine. 

Le Comité sur l’application des normes, qui est représenté par des délégués gouvernementaux, et des délégués employeur et travailleur, vérifie la manière dont les Etats membres remplissent leurs obligations liées aux conventions ratifiées de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Suite à la publication de la liste, les gouvernements sont invités à répondre et à fournir des informations sur les cas de violation en question, qui seront examinés en séance plénière de la Conférence.

Le Comité sur l’application des normes examinera les cas de non-respect de la Convention fondamentale de l’OIT n° 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical par l’Algérie et le Mexique. 

La Biélorussie fera l’objet d’un examen approfondi en vertu de la Convention n° 29 sur le travail forcé, tandis que le Brésil et le Nigeria seront soumis à un examen au titre de la Convention n° 98 sur le droit d’organisation et de négociation collective.   

Le Comité sur l’application des normes examinera également les violations par Haïti des conventions nos 91, 14, 30 et 106 sur les heures de travail et le repos hebdomadaire; et le gouvernement ukrainien sera invité à fournir des informations sur les violations des Conventions nos 81 et 129 sur l’inspection du travail.

Cliquer ici pour prendre connaissance de la liste complète des cas présumés de violation des conventions devant être examinés par le Comité sur l’application des normes.

Pour de plus amples informations sur ces cas, lire le rapport du Comité des experts sur l’application des conventions et des recommandations