• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Loading...

Les affiliés de Tunisie et du Maroc renforcent leur unité

15.11.2013

Dans le cadre de ses priorités relevant du programme de travail, IndustriALL Global Union continue de mener des actions dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Les affiliés de Tunisie et du Maroc ont décidé de créer des conseils nationaux en vue d’obtenir une unité d'action et de coordination au niveau international.

Avec la présence des affiliés de IndustriALL Global Union en Tunisie et au Maroc, des réunions visant au renforcement de l'unité ont eu lieu, l'une à Tunis les 21-22 octobre et l'autre à Casablanca les 23-24 octobre, où des discussions ont eu lieu sur les expectations et sur l’officialisation des priorités. Des affiliés allemands en français ont également assisté aux réunions.

Les participants aux réunions en Tunisie venaient des syndicats affiliés des secteurs de la métallurgie, de la pétrochimie, du textile et de la confection, et appartenaient à la centrale nationale UGTT, qui est en fait la plus grande confédération syndicale du pays. UGTT qui a joué un rôle-clé pendant le Printemps arabe est un partenaire respecté dans les négociations politiques qui ont lieu actuellement dans le pays.
                  
Les syndicats ont exprimé l'espoir d’une poursuite du renforcement des activités bilatérales actuelles concernant les multinationales dans le secteur de la métallurgie, et l’extension de ces activités à d'autres entreprises, pays et industries. L'aide apportée aux luttes contre le chômage, et en particulier contre le chômage des jeunes, est considérée comme étant d'une importance particulière pour IndustriALL.

Au séminaire de Casablanca, les participant(e)s appartenaient à deux affiliés de IndustriALL, représentant les travailleurs et travailleuses de l’industrie électrique et du textile, à côté d'affiliés potentiels des secteurs de la métallurgie, de la chimie, des mines, du pétrole et du gaz. La discussion a porté à la fois sur l’aérospatial, une nouvelle industrie pour les syndicats présents, et sur les secteurs de l’électricité, de l'automobile et du textile.

Problèmes communs en Tunisie et au Maroc
La décision a été prise dans les deux pays d’établir des conseils nationaux. C'est une étape vers le rassemblement d'affiliés et d'affiliés potentiels pour examiner les activités internationales et coordonner les activités de IndustriALL dans le pays. L'emploi précaire, notamment dans les secteurs de la métallurgie et des mines, et la protection des travailleuses, sont des questions qui bénéficieront d'une coordination dans la région.

Les réseaux ont également fait l'objet d'une discussion, à la fois au plan industriel et à celui de l'entreprise, aux niveaux sous-régional, régional et mondial. Les syndicats présents ont fait remarquer le besoin pour IndustriALL de développer des réseaux s'appliquant aux travailleurs et travailleuses du pétrole et du gaz, de l'extraction des phosphates et du textile, ainsi que d’encourager leur présence dans tous les réseaux syndicaux concernés au niveau industriel comme au niveau de l'entreprise.

“La situation industrielle en Tunisie et au Maroc exige une stratégie syndicale spéciale”, a déclaré Kemal Özkan, secrétaire général adjoint de IndustriALL. “Ces deux pays détiennent un énorme potentiel, ils mèneront des actions visant à obtenir des résultats pour valoriser la présence syndicale dans les entreprises multinationales ”.