• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015

Les déléguées de la Conférence des Femmes votent pour une représentation de 40% des femmes dans les postes dirigeants et les structures d’IndustriALL. Vienne, Autriche, le 16 septembre 2015

Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015

Les déléguées de la Conférence des Femmes votent pour une représentation de 40% des femmes dans les postes dirigeants et les structures d’IndustriALL. Vienne, Autriche, le 16 septembre 2015

Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015

Les déléguées de la Conférence des Femmes votent pour une représentation de 40% des femmes dans les postes dirigeants et les structures d’IndustriALL. Vienne, Autriche, le 16 septembre 2015

Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015

Les déléguées de la Conférence des Femmes votent pour une représentation de 40% des femmes dans les postes dirigeants et les structures d’IndustriALL. Vienne, Autriche, le 16 septembre 2015

Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015 Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015 Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015 Delegates of the Women's Conference vote for 40 per cent women representation in IndustriALL leadership and structures, Vienna, Austria, 16.09.2015

Les Femmes d’IndustriALL adoptent à l’unanimité les quotas et la Charte pour l’Égalité

23.09.2015

Quelque 300 femmes venues de tous les continents se sont rencontrées à Vienne du 14 au 16 septembre lors de la Première Conférence mondiale des Femmes d’IndustriALL Global Union pour y débattre de problématiques allant de la protection de la maternité à la représentation des femmes en passant par la violence à l’égard des femmes.

De l’Australie au Zimbabwe des femmes travaillent telles de vraies héroïnes dans des secteurs dominés par les hommes, comme les mines ou l’industrie du pétrole. Elles font figure de pionnières sur ces lieux de travail qui ont tous été conçus par et pour des hommes. Les femmes se sont battues pour avoir accès à ces emplois. Cependant, elles y font toujours face à de la violence de la part de leurs chefs et de leurs collègues de travail, d’autant plus si elles sont employées en sous-traitance. La première étape pour arrêter la violence est de la rendre visible : les femmes doivent rompre le silence.

Le combat contre le travail précaire est l’une des campagnes les plus importantes d’IndustriALL. Mettre fin à la violence à l’égard des femmes et garantir la protection de la maternité aux femmes travailleuses constituent une part intégrante de cette campagne. Les femmes enceintes ont peur de perdre leur emploi et cachent leur grossesse au point parfois d’en arriver à une fausse couche. Des femmes prestent de longs temps de travail, parfois 10 à 12 heures par jour, pour à peine gagner de quoi vivre. Des objectifs de productivité exagérés affectent la santé des femmes. Pouvoir gagner un salaire vital améliorerait grandement leur qualité de vie.

Ces préoccupations, entre autres, ont été incluses dans la Charte pour l’Égalité, qui a été adoptée par la conférence. Ces conclusions reflètent le débats et le contenu de la Charte :

Santé des femmes :

  • Hommes et femmes ont des problèmes de santé différents
  • Le travail précaire affecte la santé des femmes
  • Le stress et la santé psychosociale exigent davantage d’attention
  • Un travail doit être mené sur le VIH-SIDA

Protection de la maternité :

  • Travail pour la ratification de la Convention 183 de l’OIT sur la Protection de la Maternité
  • Négociation de la protection de la maternité au sein des conventions collectives pour y inclure un congé de maternité payé, transfert vers un poste de travail plus léger pendant la grossesse, pas de test de grossesse et protection de l’emploi
  • La société doit prendre ses responsabilités en faveur de la maternité
  • Les pères doivent assumer leurs responsabilités
  • Prise en compte de tous les types de famille

Violence :

  • IndustriALL va instaurer une campagne permanente contre la violence
  • Campagne contre la violence dans les médias sociaux
  • Négociation de clauses contre la violence
  • Faire de la violence un sujet pour les réseaux
  • Commémoration du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Durabilité :

  • Nouvelles structures industrielles ; la limite entre le travail manuel et non-manuel est floue
  • La limite entre le travail formel et informel est floue
  • Coup de projecteur sur les femmes des secteurs où les hommes sont prédominants
  • Syndicalisation des jeunes
  • Mobilisation le 7 octobre, Journée mondiale pour le travail décent
  • Campagne en faveur de politiques qui donnent de la place aux femmes
  • Combat contre les stéréotypes
  • Négociation du salaire vital, aussi pour une meilleure qualité de vie
  • Célébration du 8 mars, Journée internationale de la Femme
  • Consolidation des structures pour l’accès des femmes aux postes de responsabilité

Les femmes sont reparties avec ces conclusions et vont les mettre en application avec l’énergie et l’enthousiasme qui les caractérisent.