• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les points de contact nationaux de l’OCDE soutiennent l’Accord du Bangladesh

27.06.2013

IndustriALL et UNI salue la décision des points de contact nationaux (PCN) de l’OCDE pour les principes directeurs de l’OCDE à l’attention des entreprises multinationales, de soutenir l’Accord sur les mesures de sécurité qui ont trait aux incendies et aux bâtiments au Bangladesh, en tant que programme solide et crédible qui oblige les marques à travailler en contact avec des partenaires locaux pour garantir la sécurité des travailleuses et travailleurs.

Pour la première fois, ces 45 représentants de gouvernements ont publié une déclaration commune.  Les principes directeurs ont été modifiés en 2011 pour y inclure les principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme qui prévoient que les entreprises assument la responsabilité d’identifier et d’examiner “en temps raisonnable” les problèmes rencontrés dans les chaînes d’approvisionnement.

La déclaration commune des PCN repose sur une déclaration publique de soutien à l’Accord faite précédemment par le secrétaire général Gurria. Le secrétaire Gurria avait déclaré que “cet événement est un appel dramatique destiné à nous ouvrir les yeux sur la situation dans l'industrie textile dans le monde, de même que pour les gouvernements et autres responsables, pour remédier aux risques avant qu’ils ne provoquent de telles tragédies”. 

Au forum mondial de l'OCDE des entreprises responsables qui a eu lieu hier, la ministre des Affaires étrangères du Bangladesh, Dipu Moni, a souligné l'urgence de la situation et demandé une hausse des prix et une transparence dans leur fixation, et que les acheteurs contribuent à la capacité à long terme des producteurs.  Elle a également affirmé que les marques doivent se conformer aux normes mondiales car elles n'ont pas tenues jusqu'ici leurs promesses.