• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Loading...

Les syndicats des matériaux intensifient la solidarité internationale

18.11.2013

Environ 80 délégués en provenance de 18 pays de tous les continents représentant les travailleurs et travailleuses du verre, du ciment et de la céramique ont assisté à la Conférence Mondiale d’IndustriALL pour les Industries des Matériaux à Bangkok, en Thaïlande, les 12 et 13 novembre et débattu d’un large éventail de problématiques.

La Conférence de Bangkok s’est penchée sur les évolutions récentes dans les industries des matériaux et a débattu des sérieux défis auxquels sont confrontés les syndicats, en particulier des pertes d’emploi, la détérioration des conditions de travail ainsi que l’avenir de l’emploi dans les secteurs. Une attention particulière a été portée à la campagne que les syndicats européens ont menée pour la survie de l’industrie du verre.

Les délégués ont désigné le travail précaire comme l’une des pratiques les plus menaçantes pour les travailleurs et travailleuses des industries des matériaux de par le monde, sur base des expériences et des leçons apprises, et ont décidé de donner un soutien sans réserve au combat mondial d’IndustriALL pour dire STOP au Travail Précaire. Les questions de santé et sécurité ont également été débattues avec une attention particulière pour les maladies professionnelles dans le secteur.

Les réseaux syndicaux et les accords cadres mondiaux figuraient également à l’ordre du jour de la réunion et les délégués ont souligné l’importance du réseautage au sein des multinationales qui dominent le secteur des matériaux tels que Holcim, Lafarge, Saint Gobain, Asahi Glass, Nippon Sheet Glass et Owens Ilinois (O-I).

Le programme d’IndustriALL pour la syndicalisation et les campagnes par le biais des expériences vécues en Asie a été intensément discuté. Le thématique d’une politique industrielle durable dans les industries des matériaux a fait l’objet d’exposés et discussions en panel. L’avenir des secteurs et des salariés a été envisagé dans le contexte de la durabilité.

Tous les hommes et toutes les femmes au travail ont droit à un lieu de travail sain et sûr ainsi qu’au respect et à un traitement équitable de la part de leur employeur,

 a déclaré Newton B. Jones, Président de la Section des Industries des Matériaux d’IndustriALL Global Union, également Président des Boilermakers

Aujourd’hui, la nécessité nous a amené à nous engager dans une unité mondiale. Nous nous donnons la main et nous nous serrons les coudes. Et nous nous dressons ensemble au sein de notre fédération syndicale internationale, IndustriALL Global Union

a-t-il poursuivi

En conclusion, les délégués ont discuté d’un plan d’action pour le secteur et l’ont unanimement adopté. Couvrant les quatre prochaines années, il comprend les points suivants :

  • promotion d’une solidarité internationale plus efficace et d’une coopération entre travailleurs au sein des multinationales et leur chaînes d’approvisionnement et de valeur ajoutée ;
  • combat du travail précaire sous toutes ses formes ;
  • soutien et renforcement des efforts et activités de syndicalisation des affiliés dans les multinationales et leurs chaînes d’approvisionnement ;
  • intégration de davantage de femmes et de jeunes dans notre travail ;
  • poursuite du travail sur la stratégie des multinationales, y compris par le biais de réseaux mondiaux et d’accords cadres mondiaux ;
  • promotion d’une politique industrielle durable dans le secteur des industries des matériaux.

La Conférence a élu une nouvelle équipe dirigeante pour la Section. Newton B. Jones des Boilermakers d’Amérique du Nord été ré-élu à la présidence tandis que Rosemeire Theodoro dos Santos du CNQ-CUT du Brésil accédait à la vice-présidence. De plus, les délégués ont décidé de créer un Comité de Pilotage au sein duquel Peter Schuld d’IG BCE (Allemagne) et Bambang Surjono de la FSP-KEP (Indonésie) vont travailler de concert avec la présidence et la vice-présidence.

Les délégués de la Conférence de Bangkok ont tenu de très bonnes discussions et ont adopté un plan d’action dans la lignée des stratégies générales d’IndustriALL

a indiqué Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL.