• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Loading...

Group photo

Group photo

Kemal Özkan, IndustriALL

Stan Johnson, USW

Tom Grinter, IndustriALL

Les travailleurs du secteur du caoutchouc célèbrent l’unité mondiale

20.09.2017

A cours de la semaine, les principaux syndicats représentant les travailleurs dans le secteur du caoutchouc ont tenu une conférence mondiale pour lancer la nouvelle période quadriennale de travail, lors de laquelle ils ont décidé de mener des actions conjointes et coordonnées pour relever les défis communs que connaît le secteur.

La Conférence mondiale d’IndustriALL Global Union sur l’industrie du caoutchouc s’est tenue les 18 et 19 septembre à l’imposant siège du Syndicat des Métallos (USW), situé dans la ville américaine de Pittsburgh, en Pennsylvanie, où plus de 80 participants provenant de 18 pays se sont réunis.

« Nous vivons des temps difficiles au sein de notre industrie. Nous resterons à vos côtés et nous nous battrons avec vous, malgré les problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs. Le Syndicat des Métallos reste attaché à la solidarité mondiale. C’est dans cet esprit que nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à chacun d’entre vous, ici, aujourd’hui », a déclaré Stan Johnson, Secrétaire-trésorier international du Syndicat des Métallos et coprésident de la section des industries du caoutchouc d’IndustriALL.

« Depuis la dernière conférence mondiale sur le caoutchouc, qui a eu lieu en Hongrie, il y a quatre ans, notre secteur n’a cessé d’évoluer. Les inégalités augmentent au niveau mondial, les travailleurs perdent leurs emplois ainsi que leurs droits et protections sociales. Nous devons être capables de lutter pour un modèle économique et social fondé sur les droits, l’équité et la dignité », a indiqué Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL.

Les membres du groupe de travail des USA, du Royaume-Uni, du Japon, du Brésil et de l’Afrique du Sud ont discuté des changements survenus dans le secteur du caoutchouc et de leurs impacts sur les syndicats représentant les travailleurs dans celui-ci.

Les présentations ont mis en évidence un grand nombre de préoccupations communes dans le secteur. Les syndicats dans le monde étant tous confrontés aux mêmes problèmes, ceux-ci devraient s’unir pour trouver des solutions communes.

Les problèmes relatifs au dumping chinois, à l’importation en ligne de pneus dangereux bon marchés et aux crises économiques et politiques apparaissent dans la quasi-totalité des rapports.

Les rapports font également état de progrès au sein du secteur. Dawid Baardman, membre du syndicat NUMSA, affilié à IndustriALL, a signalé que l’industrie du caoutchouc en Afrique du Sud ne comptait aucun travailleur précaire du fait que le syndicat avait réussi à négocier un accord sectoriel luttant contre la précarité dans le secteur.

Marcio Ferreira, membre de Caucho-FS, au Brésil, a informé les participants à la fois de la manière dont l’unité des syndicats représentant les travailleurs dans le secteur a eu un impact positif sur la négociation sectorielle dans cette industrie, et des efforts menés pour créer un syndicat unifié pour le secteur du caoutchouc au sein de la fédération: « Nous avons là une occasion unique de surmonter les conflits si nous parvenons à former une seule organisation », a-t-il indiqué.

Les multinationales opérant dans l’industrie du caoutchouc emploient des membres des affiliés à IndustriALL partout dans le monde. Les tendances, les défis et les relations du travail au niveau de chacune des multinationales ainsi que les stratégies concernant les travaux futurs de syndicats mixtes ont fait l’objet de discussions très poussées au cours des tables rondes. L’organisation des travailleurs tout au long de la chaîne d’approvisionnement ainsi que les réseaux syndicaux sont deux éléments importants de la stratégie poursuivie au niveau du secteur.

« Nous allons continuer de créer une force syndicale grâce aux réseaux, de nous lier avec les syndicats de l’industrie automobile et de travailler ensemble afin que les travailleurs du secteur puissent s’appuyer sur une voix mondiale forte », a indiqué Tom Grinter, spécialiste pour l’industrie et la recherche à IndustriALL, en charge désormais du secteur du caoutchouc.

« Nos réseaux bénéficient de plans d’action visant à garantir leur stabilité et leur développement, et à organiser les travailleurs dans les usines non syndicalisées », a indiqué Helmut Lense, Directeur d’IndustriALL en charge du secteur automobile et du caoutchouc, à qui la conférence a rendu hommage en raison de son départ à la retraite.

Pour conclure la conférence de deux jours, les participants ont réélu Stan Johnson en qualité de coprésident, créé un nouveau Groupe de travail formé des principaux affiliés chargé de guider les travaux, et adopté un Plan d’action complet, téléchargeable ici.

Kemal Özkan s’est réjoui à la perspective d’une période quadriennale foisonnante de projets:

« Nous engagerons de nouvelles initiatives et ferons de nouveaux progrès au sein des réseaux syndicaux que nous avons établis dans l’industrie du caoutchouc. C’est la stratégie de base que nous poursuivrons dans les compagnies multinationales et les nouveaux pays producteurs de caoutchouc émergents. Les projets particuliers que nous menons en Thaïlande et en Inde seront poursuivis, et nous mettrons l’accent sur l’organisation des travailleurs, la lutte contre le travail précaire et la représentation des femmes et des jeunes. L’énergie et l’intérêt manifesté par les participants à la Conférence démontrent clairement que les quatre prochaines années seront très dynamiques dans le secteur du caoutchouc pour IndustriALL et ses affiliés. Le combat continue ! »