• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les verriers turcs en grève pour de meilleurs salaires

23.06.2014

Environ 6.000 salariés du plus gros producteur de verre de Turquie, Sisecam, sont partis en grève dans dix usines de l’entreprise après que les négociations salariales les ont laissés sur leur faim.

Après des mois de négociations collectives, l’affilié turc d’IndustriALL Global Union Kristal-Is, qui représente les salariés de l’entreprise Sisecam, a appelé à la grève ce 20 juin.

La grève a été décrétée en réaction à la médiocre offre faite par ce leader mondial du secteur verrier, avec des augmentations de l’ordre de 11,79%, soit à peine la moitié de la revendication portée par le syndicat qui était de 23,12%.

Kristal-Is veut améliorer les revenus des plus bas salaires et des nouveaux entrants dans l’entreprise. A ce stade, elle a refusé de rencontrer les revendications des travailleurs, préférant faire face à une grève qui paralyse déjà la production de Sisecam dans six provinces du pays.

Les usines affectées par le mouvement comprennent celles de Trakya Cam dans les provinces de Thrace et Mersin, les usines Trakaya Yenisehir Cam de la province de Bursa et les trois de Pasabahce à Kirklareli, Eskisehir et Mersin, ainsi que l’unité de production de fibre de verre Cam Elyaf de Kocaeli.

Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, qui est allé à la rencontre des grévistes, a exprimé le soutien des 50 millions de membres de la grande famille que forme IndustriALL à leurs camarades de Turquie.

Kemal Özkan a déclaré, “IndustriALL soutient pleinement votre grève en faveur de salaires équitables et de meilleures conditions de travail pour l’ensemble des travailleurs et travailleuses. Nous avons appelé nos affiliés, en particulier ceux du secteur verrier, à faire la démonstration de leur solidarité et de leur soutien envers Kristal-Is.”