• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

La Chambre des représentants irakienne a approuvé, le 20 novembre 2017, la ratification de la Convention n° 87 de l’OIT. Photo: CIS (Confédération syndicale internationale)

L’Iraq approuve la ratification de la Convention n° 87 de l’OIT sur la liberté syndicale

27.11.2017

Les syndicats en Iraq célèbrent l’approbation par le parlement national de la ratification de la Convention fondamentale n° 87 de l’OIT sur la liberté syndicale. 

Selon une source parlementaire, la Chambre des représentants a voté, le 20 novembre, en faveur d’un projet de loi permettant à la République d’Iraq d’adhérer aux principes de liberté syndicale et de protection du droit syndical inscrits dans la:

Convention n° 87 de 1948.

IndustriALL Global Union a été l’un des premiers à demander à ce que l’Iraq ratifie la Convention n° 87 de l’OIT, qui défend les libertés syndicales, lors d’une mission en 2013 au Conseil irakien des représentants.

« La ratification de cette Convention est un événement historique pour le mouvement syndical en Iraq, qui s’est longtemps battu pour ce résultat. Elle pose les jalons vers l’élaboration de la loi sur les droits syndicaux et les libertés, dont l’adoption exigera un travail considérable de la part des syndicats irakiens », a indiqué Hashmeya Alsaadawe, présidente du syndicat général des travailleurs et des techniciens de l’électricité, et membre du Comité exécutif d’IndustriALL.

« Malgré la situation instable en Iraq, la lutte menée par le mouvement syndical, les efforts des bonnes gens d’Iraq, ainsi que le soutien et la solidarité des organisations internationales et des fédérations, dont IndustriALL Global Union, ont permis ce succès », a-t-elle ajouté.

Les syndicats espèrent qu’avec l’approbation de la ratification de la Convention, la Chambre des représentants rejettera le projet de loi syndicale vivement critiqué par les syndicats du fait qu’il demeure en deçà des normes de l’OIT.

IndustriALL et ses affiliés irakiens demandent au parlement d’examiner à la place le projet de proposition intitulé « Libertés syndicales » soumis par les syndicats irakiens au Ministre du Travail et des Affaires sociales.

Le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, Kemal Özkan, a déclaré:

« Nous félicitons les syndicats irakiens pour leur importante victoire qui contribuera grandement à protéger les droits des travailleurs à se syndiquer en Iraq. Le gouvernement irakien doit tout mettre en œuvre maintenant pour s’assurer que les libertés prévues par la Convention n° 87 soient respectées, s’agissant notamment de la nouvelle loi sur les syndicats ».