• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Mines meurtrières du Pakistan : 23 tués la même journée

07.05.2018

Au cours d’événements distincts survenus la même journée, un total édifiant de 23 travailleurs ont été tués et 11 autres blessés ce 5 mai par de terribles accidents miniers dans la province du Baloutchistan, au Pakistan.

Selon nos informations, 16 mineurs ont été tués dans une exploitation de la région de Marwar lorsque la galerie de sortie s’est effondrée à la suite d’un coup de grisou. C’est une compagnie privée du nom de Pir Ismael qui exploite le charbonnage et on estime que de 25 à 30 mineurs étaient occupés sur les chantiers au moment de l’accident.

Au cours d’un autre accident survenu le même jour, sept mineurs d’un site de l’entreprise nationalisée Pakistan Mineral Development Corporation (PMDC), dans la région Sur, ont été tués par un glissement de terrain.

Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, a déclaré :

Ce massacre aurait pu être évité. Au cours d’une mission menée au Pakistan en mars, IndustriALL a rencontré le gouvernement pour l’exhorter à ratifier la Convention 176 de l’OIT sur la Santé et la sécurité dans les mines.

Dans le même temps, nous avons lancé une campagne pour la santé et la sécurité dans les mines au Pakistan. Le gouvernement doit prendre des mesures immédiates pour améliorer la sécurité dans les mines et stopper les accidents mortels.

Condamnant les décès survenus et protestant contre la négligence et l’apathie des propriétaires d’exploitations minières ainsi que du gouvernement, les syndicats pakistanais, dont l’affilié d’IndustriALL, le PCMLF, ont organisé des actions de protestation à Quetta, le jour suivant.

Les syndicats ont appelé à la prise de mesures immédiates pour faire rendre des comptes aux responsables et pour une indemnisation adéquate des victimes. Les syndicats ont également appelé à la stricte application des législations en matière de sécurité minière et à la ratification immédiate de la C176 de l’OIT.