• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Mobilisation en octobre 2012 pour la campagne ‘STOP Travail précaire’

13.11.2012

Au Congrès fondateur de IndustriALL à Copenhague en juin 2012, les affiliés ont décidé de soutenir une campagne mondiale intitulée ‘STOP Travail précaire’, par une mobilisation de leurs membres autour du 7 octobre, date de la Journée mondiale pour le travail décent.

Les affiliés de toutes les régions, représentant toutes les industries qui constituent IndustriALL, ont reconnu que l’emploi précaire était une menace commune aux droits des travailleurs et travailleuses du monde entier, à laquelle il faut résister. La mobilisation autour de la date du 7 octobre a été considérable et a permis pour la première fois aux affiliés de IndustriALL d’entreprendre une action unifiée commune à l’échelle mondiale.

Les actions des affiliés  
En tout, 150 affiliés de 46 pays ont rendu compte de leur participation à ce qui était une réelle action mondiale. Les travailleurs et travailleuses ont manifesté dans les rues au Burkina Faso, en Colombie, en Guinée, à Hong Kong, en Hongrie, en Inde, en Indonésie, au Kirghizstan, au Mali, à l’île Maurice, au Sri Lanka, en Thaïlande, ainsi que dans bien d’autres pays. Les affiliés ont rendu compte d’actions qui allaient de la distribution de matériels de campagne sur des lieux de travail et de conférences thématiques jusqu’à des revendications au gouvernement, des actions éclair, des audiences publiques et des mobilisations de masse pour des défilés et des meetings.

La liste intégrale des actions entreprises par les affiliés, ainsi que les nombreuses photos qui sont une source d’inspiration se trouvent sur le site de IndustriALL, ainsi que sur Flickr. Les photos montrent la mobilisation des syndicalistes dans le monde entier sous la bannière de IndustriALL. L’affiche et le tract réalisés pour la campagne et traduits dans plus de 14 langues ont été largement utilisés par les affiliés pour envoyer un puissant message aux gouvernements, aux employeurs et au public, en montrant l’union des syndicats dans leur opposition à l’emploi précaire. Des nouvelles sur les actions ont été données sur Facebook et Twittere et la page STOP Travail précaire sur Facebook a reçu le soutien de plus de 1700 personnes.

Dans l’esprit d’unité qui a présidé à la création de IndustriALL, les affiliés d’un certain nombre de pays se sont rassemblés pour entreprendre des actions communes sous la bannière de IndustriALL. Beaucoup d’affiliés ont réussi à influencer leurs centrales nationales pour qu’elles se lancent dans le combat contre l’emploi précaire à l’occasion de la Journée mondiale pour le travail décent, ce qui a renforcé d’autant la campagne de IndustriALL. Des affiliés ont également remporté un succès important en obtenant une couverture médiatique nationale de leurs actions.

‘Le piège triangulaire’
Le 2 octobre, IndustriALL a publié ‘Le piège triangulaire: Les syndicats en action contre le travail intérimaire’ dans le cadre de la campagne. Ce rapport s’attaque à l’expansion massive des agences d’emploi privées, des sociétés d’intérim, des intermédiaires et des fournisseurs de main-d’œuvre, et du remplacement général d’une main-d’œuvre permanente, embauchée directement. Il met en lumière les efforts de lobbying de l’organisme mondial des agences d’emploi privées Ciett pour obtenir l’abandon des restrictions juridiques au travail fourni par des agences, et ce, en se basant principalement sur l’expérience des affiliés de IndustriALL.

Les syndicats ont commencé à se servir du rapport “Le piège triangulaire” pour informer leurs membres et le public de cette menace mondiale sur les droits des travailleurs et travailleuses, et pour appuyer leurs revendications auprès des gouvernements et des employeurs. Le rapport est disponible en anglais, français, espagnol et en turc sur le site de IndustriALL ou sur demande en copie sur papier.