Jump to main content
IndustriALL logotype
Article placeholder image

Nigéria: Nous travaillons seulement pour mourir, déclarent les travailleurs de Shell

27 November, 2018Dans une nouvelle vidéo diffusée cette semaine, IndustriALL Global Union dévoile la façon dont les travailleurs occupés en sous-traitance à Shell, au Nigéria, vivent dans la pauvreté et sont exposés à des conditions de travail dangereuses.

La mission d’IndustriALL à Port Harcourt, au Nigéria, en septembre de cette année, a montré que les travailleurs de Shell vivent dans des conditions épouvantables, et tombent malades et décèdent parce qu’ils sont mal assurés par le système d’assurance maladie.

« Notre assurance maladie telle qu’elle est, ne nous sert pratiquement à rien. Si nous tombons malades et allons à l’hôpital, on ne vous traite pas bien en raison de la maigre somme qu’ils paient aux organismes médicaux qui assurent le forfait entretien de santé; donc, sur cette base, nous n’avons droit pratiquement à rien. Nous travaillons seulement pour mourir », a signalé un travailleur.

Les travailleurs ont également indiqué que s’ils revendiquaient de meilleurs salaires ou voulaient adhérer à un syndicat, ils seraient menacés de licenciement. 

IndustriALL fait campagne pour que Shell noue le dialogue avec les syndicats au niveau mondial. Les syndicats veulent que Shell limite le travail précaire dans la compagnie et s’assure que les mêmes normes de haut niveau soient appliquées dans toutes les opérations de Shell, y compris chez ses fournisseurs.

Les travailleurs occupés en sous-traitance sont plus nombreux (de 50%) que les travailleurs permanents à Shell, et effectuent les tâches les plus dangereuses.

Alors que Shell dit qu’il veut #construirel’avenir (#makethefuture), il est évident que les travailleurs occupés en sous-traitance à Shell, au Nigéria, n’ont #pasdefutur (#gotnofuture), sans sécurité de l’emploi, aucune perspective et payés avec des salaires de misère.

Visionnez la vidéo