• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Le 11 janvier, deux travailleurs, Abdul Bari et Muhammad Qaim Jan, ont perdu la vie dans le champ minier de Dukki, dans la province du Baloutchistan

Le 11 janvier, deux travailleurs, Abdul Bari et Muhammad Qaim Jan, ont perdu la vie dans le champ minier de Dukki, dans la province du Baloutchistan

La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à  IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à  IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à  IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

Le 11 janvier, deux travailleurs, Abdul Bari et Muhammad Qaim Jan, ont perdu la vie dans le champ minier de Dukki, dans la province du Baloutchistan La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à  IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à  IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines La Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), affiliée à  IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines

Pakistan : la colère gronde devant le nombre de décès dans les mines

22.01.2018

Après les récents décès tragiques de six mineurs dans un accident qui a aussi fait de nombreux blessés au Pakistan, notre affilié dans le pays, la Fédération centrale du travail minier du Pakistan (PCMLF), a organisé une action de protestation à Quetta pour demander que le gouvernement s'attaque au problème des mauvaises conditions de travail et ratifie d'urgence la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines.

La PCMLF et le Conseil d'IndustriALL pour le Pakistan (IPC) ont organisé un défilé de protestation, le 15 janvier à Quetta.

Le 11 janvier, deux travailleurs, Abdul Bari et Muhammad Qaim Jan, ont perdu la vie dans le champ minier de Dukki, dans la province du Baloutchistan. Le même jour et dans la même province, au charbonnage de Sharigh exploité par la Société d'État pour le développement minéral du Pakistan, un autre mineur, Naseeb Ullah, a été tué et deux de ses collègues ont été gravement blessés dans l'effondrement d'une galerie.

Deux jours après, le 13 janvier, trois mineurs, Nazar, Gul Hassan et Wali Dad, ont perdu la vie et trois autres ont été intoxiqués à Zardalo (site minier de Sharigh) par une exposition au méthane.

La PCMLF et l'IPC ont à nouveau demandé au gouvernement pakistanais de ratifier d'urgence la convention 176 de l'OIT. Ils l'ont également appelé à appliquer de toute urgence le Recueil de directives pratiques de l'OIT sur la sécurité et la santé dans les mines de charbon souterraines qui énonce des recommandations spécifiques en la matière.

La manifestation a débouché sur l'adoption à l'unanimité d'une résolution réclamant des mesures immédiates pour récupérer les corps des mineurs décédés, l'ouverture d'une enquête par la justice et des sanctions rigoureuses pour ceux dont la négligence est à l'origine des accidents.

Le Secrétaire général adjoint d'IndustriALL Kemal Özkan a déclaré :

"IndustriALL Global Union adresse ses plus vives condoléances aux familles des travailleurs qui ont perdu la vie et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

"De nouveaux retards dans la ratification et la mise en application de la convention 176 de l'OIT sur la sécurité dans les mines seraient intolérables.

"Il est temps que le gouvernement pakistanais intervienne sérieusement parce que chaque jour qui passe coûte des vies humaines, les plus précieuses quel que soit le pays."