• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
La NTUF revendiquant la réintégration immédiate des travailleurs de Schneider Electric mis à la porte

La NTUF revendiquant la réintégration immédiate des travailleurs de Schneider Electric mis à la porte

La NTUF revendiquant la réintégration immédiate des travailleurs de Schneider Electric mis à la porte

La NTUF revendiquant la réintégration immédiate des travailleurs de Schneider Electric mis à la porte

La NTUF revendiquant la réintégration immédiate des travailleurs de Schneider Electric mis à la porte La NTUF revendiquant la réintégration immédiate des travailleurs de Schneider Electric mis à la porte

Pakistan : les travailleurs de Schneider Electric licenciés réclament leur réintégration

23.11.2016

La NTUF, affilié à IndustriALL, réclame la réintégration immédiate des 17 travailleurs que Schneider Electric a licencié au Pakistan en réponse à leur revendication de salaires plus élevés.

Le 22 novembre, la Fédération syndicale nationale (NTUF) a manifesté dans Karachi pour protester contre le renvoi par Schneider Electric des 17 travailleurs ayant réclamé une hausse des salaires.

Ce sont tous des travailleurs précaires, en violation directe de la législation nationale puisqu’ils ont travaillé pour Schneider entre trois et 12 ans sans devenir des employés permanents.

Sous la menace constante de perdre leurs emplois et privés de plusieurs avantages, ces travailleurs étaient rémunérés entre 113 et 151 US$.

Figurent parmi les revendications de la NTUF :

  • la réintégration immédiate des travailleurs licenciés,
  • la régularisation des services des travailleurs précaires,
  • des salaires plus élevés,
  • la suppression du système de contrat,
  • l’arrêt des mesures de répression contre les travailleurs syndiqués.

Le Secrétaire général d’IndustriALL Global Union, Valter Sanches, a déclaré :

Nous demandons à Schneider Electric d’agir immédiatement et d’engager un dialogue constructif avec la NTUF.