Jump to main content
IndustriALL logotype

Pas sur notre lieu de travail, pas dans notre syndicat

22 November, 2018Au cours de l’année écoulée, près de 100 organisations affiliées ont adopté l’Engagement d’IndustriALL contre la violence et le harcèlement à l’égard des femmes sur le lieu de travail.

“Joignez-vous à l’USW pour dire non à la violence et au harcèlement à l’égard des femmes !” Dès lors que l’exécutif de notre affilié américain, les Métallos USW, a adopté l’engagement, le syndicat a créé une pétition en ligne et envoyé des courriers électroniques pour encourager à apposer sa signature en soutien à l’engagement. Le syndicat s’assure que l’acte qui consiste à apposer sa signature est bien compris et qu’il est diffusé par et au sein de l’organisation. L’USW promeut régulièrement l’engagement sur les médias sociaux, le présente lors des activités de Women of Steel (Femmes d’acier), d’assemblées syndicales locales ainsi que lors des formations contre la discrimination et le harcèlement. L’Engagement a été partagé auprès de tous les coordinateurs et coordinatrices chargés des droits humains et civiques ainsi que tous les présidents et présidentes des comités de droits humains et civiques locaux. Nombreux sont les dirigeants de l’USW qui évoquent l’Engagement lors de leurs allocutions à l’occasion de prises de parole au sein de l’organisation.

En Asie du Sud-est, les syndicats ont élaboré des manières de sensibiliser les adhérents à la violence faite aux femmes. Aux Philippines, la question est intégrée au sein de tous les programmes d’éducation de nos affiliés, à l’attention aussi bien des hommes que des femmes. Au cours des formations, l’Engagement est présenté en compagnie des lois existantes sur la violence et le harcèlement.

Après avoir adopté l’Engagement d’IndustriALL, la Fédération nicaraguayenne du textile et de la confection FESITEX, a lancé une campagne avec pour slogan : Syndicats et entreprises, dites non à la violence et au harcèlement dans le monde du travail. Par le biais de la campagne, les syndicats veulent encourager les employeurs à collaborer avec les syndicats pour éradiquer la violence sur le lieu de travail. La campagne veut également augmenter la conscientisation parmi les femmes travailleuses des entreprises de confection des zones industrielles consacrées aux exportations, ainsi qu’organiser syndicalement ceux et celles qui ne sont pas encore membres d’un syndicat.

Davantage d’affilié adoptent encore l’Engagement. Le Syndicat sud-coréen des métallurgistes, le KMWU, l’a récemment adopté pour marquer le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Le KMWU réitère son “engagement à construire une culture qui respecte les femmes et condamne toute attitude ou acte qui perpétue le sexisme et la violence”.

IndustriALL appelle ses affiliés à mener des actions le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Adoptez et partagez l’Engagement !