Jump to main content
IndustriALL logotype

Pérou : les travailleurs et travailleuses protestent contre les abus de Protisa

15 June, 2018Ce 11 juin, les travailleurs et travailleuses de Protisa se sont mobilisés pour manifester contre la discrimination à l’emploi et la persécution systématique à l’encontre des syndicalistes de la part de l’entreprise.

Sutraprotisa, affilié à la FETRMAP (Fédération péruvienne des travailleurs des manufactures), elle-même affiliée à IndustriALL Global Union, a organisé une manifestation pour dénoncer une persécution anti-syndicale, pour réclamer le versement dans les temps des salaires ainsi qu’un changement dans la gestion des ressources humaines.

Les travailleurs et travailleuses se sont rassemblés devant les grilles de l’usine Protisa (Compañía de Productos Tissue Perú SA) dans la province de Lima. Les manifestants soutiennent que le département des ressources humaines s’est rendu coupable d’abus répétés à l’encontre de travailleurs et travailleuses syndiqués.

Comme le dénonce les adhérents, l’entreprise opère une claire distinction entre les personnes selon qu’elles sont ou non syndiquées. Par exemple, on attend des premières qu’elles portent des charges allant de 80 à 90 kg, ce qui représente un risque de santé et provoque des maux de dos, de l’arthrose aux genoux ainsi que des problèmes cardiovasculaires.

De plus, cette attente est en contravention avec la Recommandation 128 de l’OIT s’agissant du poids maximum qu’un travailleur est censé porter et qui ne devrait pas excéder 55 kg.

Le syndicat indique également que des accidents du travail, allant de l’électrocution à la perte de membres, se produisent tous les mois en raison de médiocres pratiques en matière de sécurité professionnelle. De plus, le département RH met la pression pour que de longs temps de travail soient prestés.

En complément de son action de protestation, le syndicat a annoncé que le Secrétaire général de la CGTP (Confédération générale des travailleurs péruviens), Gerónimo López, présenterait le dossier à la Commission du Travail du Congrès pour attirer l’attention sur les mauvaises pratiques de l’entreprise.

Protisa est une entreprise chilienne qui opère au Pérou depuis 1995 et fabrique des produits du domaine des mouchoirs. Elle fait à son tour partie de la CMPC (Compañía Manufacturera de Papeles y Cartones), le plus grand producteur mondial de pâte à papier et l’une des plus grandes entreprise d’Amérique latine.

Des syndicats affilés à IndustriALL en Argentine, au Brésil, au Chili, au Pérou et en Uruguay font tous partie du réseau syndical CMPC.

Tom Grinter, responsable pour la pâte et le papier chez IndustriALL, indique :

Les syndicats du secteur de la pâte et du papier de la région, ainsi qu’IndustriALL, soutiennent les actions de Sutraprotisa.

Le réseau syndical CMPC d’IndustriALL a demandé à la multinationale chilienne de mettre en place des relations sociales officielles. Cependant, si l’entreprise continue à afficher un manque de respect pour ses membres, le réseau est prêt à adopter une approche plus conflictuelle. Nous exprimons notre solidarité avec nos camarades de Sutraprotisa.