Jump to main content
IndustriALL logotype

Quatre mineurs tués et neuf blessés dans un accident chez Coal India

31 July, 2019Durant le poste de nuit, à la mine à ciel ouvert de Bharatpur, le 23 juillet vers 23h30, une explosion programmée a déclenché un éboulement qui a pris au piège 13 mineurs.

Bharatpur se situe dans le bassin minier de Talcher, exploité par Mahanadi Coalfields, une filiale de Coal India Limited de l’État d’Odisha.

À ce stade, neuf mineurs ont été secourus des décombres et ont reçu un traitement médical. Les corps de trois mineurs, Papun Biswal (28 ans), un chauffeur, Rashmi Ranjan Behera (25 ans), un contremaître, et Raju Mohapatra (37 ans) ont été récupérés alors que celui d’un autre travailleur doit toujours être retrouvé.

Toutes les victimes de cet accident sont des travailleurs précaires. Selon les représentants du syndicat local, l’accident aurait pu être évité. Le comité de sécurité du syndicat avait soulevé ses préoccupations auprès de la direction lors d’une réunion, mais des mesures appropriées n’ont pas été prises.

Selon une estimation récente du Directoire général de la sécurité minière, les accidents miniers font payer aux mineurs un lourd tribut en vie humaines chaque année. De juin 2016 à juin 2019, un total de 417 mineurs ont perdu la vie au cours d’accidents, 238 d’entre eux dans des charbonnages.

Les représentants syndicaux ont exprimé une vive préoccupation par rapport au fait que des objectifs de production élevés, des extractions de charbon non programmées, l’externalisation de la production de charbon à des tierces parties, l’implication d’un grand nombre de travailleurs précaires dépourvus de formation et la négligence de la direction par rapport aux mesures de sécurité continuent à se traduire par de tels accidents, évitables, au sein des mines de Coal India Limited.

Entretemps, la direction de Coal India a suspendu le directeur général de la mine et annoncé des indemnisations. Au cours des derniers jours, les travailleurs n’ont cessé de manifester pour réclamer de meilleures indemnisations et une enquête de haut niveau sur l’accident.

Glen Mpufane, Directeur d’IndustriALL pour le secteur des mines, des diamants, des pierres précieuses, des ornements et des bijoux, a déclaré :

“Il est déplorable que la négligence des directions continue d’être à l’origine d’accidents évitables qui coûtent ce qu’ils ont de plus précieux, leur vie, à des centaines de mineurs en Inde. Il est temps que le gouvernement du pays accentue ses efforts pour améliorer la sécurité dans les mines et ratifie et mette en œuvre immédiatement la Convention 176 de l’OIT sur la santé et la sécurité dans les mines.”

Apoorva Kaiwar, Secrétaire régionale d’IndustriALL pour l’Asie du Sud, a déclaré :

“Il est affligeant que de tels “accidents”, parfaitement évitables, se produisent dans des mines qui sont la propriété d’une filiale de Coal India, une entreprise publique. Il est grand temps que les procédures et les pratiques en matière de sécurité soient revues de sorte à ce que la vie des travailleurs ne soit pas constamment mise en danger.”