• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Rana Plaza: Primark appelé à payer au moment où la date du paiement est annoncée

14.03.2014

• Date de traitement des réclamations fixée au 24 mars • Primark appelé à effectuer de toute urgence un versement au Fonds fiduciaire du Rana Plaza

IndustriALL, UNI Global Union et la Campagne vêtements propres se félicitent aujourd’hui du lancement du processus de dépôt des réclamations du Dispositif du Rana Plaza, qui débutera officiellement le 24 mars. Il est maintenant demandé aux marques d’apporter leur contribution au Fonds fiduciaire des donateurs du Rana Plaza et de s’assurer que les familles des personnes tuées et blessées au Rana Plaza obtiennent finalement l’argent qui leur est dû.

Le traitement des réclamations aura lieu dans un bureau situé à Savar, ville qui abritait le bâtiment du Rana Plaza. Les bénéficiaires potentiels seront contactés directement et invités à se rendre dans le bureau pour présenter leur réclamation. Une équipe de juristes travaillera avec chaque demandeur pour s’assurer de bien faire comprendre quelles réclamations peuvent être faites et comment la décision sera prise. Dans le même temps, une assistance téléphonique sera assurée à Savar pour répondre à toutes les questions ou demandes de renseignements sur la procédure de réclamation. Il est prévu que les premiers paiements seront versés d’ici le premier anniversaire de la catastrophe.

Les versements effectués dans le cadre du Dispositif seront financés par le biais du Fonds fiduciaire des donateurs du Rana Plaza, qui aura collecté des contributions auprès des marques qui se sont approvisionnées au Bangladesh en général et au Rana Plaza en particulier. Le Fonds a été constitué au début de février, avec un objectif initial de 10 millions d’USD, ce qui devrait correspondre au montent nécessaire pour effectuer les premiers versements à tous les demandeurs potentiels. Il faudra au total 40 millions d’USD pour couvrir le montant total des versements à plus de 3000 travailleuses et travailleurs et aux familles des personnes tuées.

Depuis son lancement en février, le fonds a bénéficié d’un large appui. Ethical Trading Initiative, Bangladesh Accord Foundation et Business Social Compliance Initiative ont lancé des appels à leurs membres en leur demandant d’effectuer une contribution au Fonds. Sept marques : Bon Marche, El Corte Ingles, Inditex, Mango, Mascot, Loblaw et Premier Clothing se sont engagées publiquement à apporter une dotation initiale.

Toutefois, il reste encore bien du chemin à parcourir avant de pouvoir réunir les 40 millions d’USD nécessaires pour assurer les paiements à toutes les travailleuses et travailleurs. La marque Primark reste notablement absente de la liste des donateurs, malgré sa participation à l’élaboration du Dispositif et à son premier engagement d’assurer une indemnisation complète et juste des travailleuses et travailleurs du Rana Plaza au moyen d’une formule simple et unique. C’est la seule entreprise signataire du Dispositif qui n’a pas encore apporté une contribution.

IndustriALL, UNI Global Union et Campagne vêtements propres demandent aujourd’hui à Primark et aux autres marques clientes du Rana Plaza de remplir leurs obligations et de verser immédiatement les montants promis au Fonds fiduciaire des donateurs du Rana Plaza pour que les victimes et les familles de cet horrible sinistre soient indemnisées d’ici le 24 avril.

Le secrétaire général de IndustriALL Global Union, Jyrki Raina, a déclaré:

Tout en étant satisfait du lancement du Dispositif pour le 24 mars, il est temps maintenant que Primark ait son heure de gloire par sa réponse à l’homicide industriel du Rana Plaza. Il lui faut cesser de retarder le processus et rejoindre les autres entreprises pour une approche unique basée sur des normes internationales. Et un paiement au Fonds fiduciaire pour assurer une indemnisation complète et historique de toutes les victimes.

Le secrétaire général de UNI Global Union, Philip Jennings, a déclaré:

Ce dispositif est une bonne nouvelle pour les familles des victimes du Rana Plaza qui attendent une indemnisation depuis trop longtemps. Une approche transparente et coordonnée a bien plus de force qu’une poignée d’arrangements séparés et volontaires des entreprises. Les entreprises doivent s’engager à payer. 

Ineke Zeldenrust de la Campagne vêtements propres a ajouté:

Les victimes du Rana Plaza ont attendu trop longtemps. Avec le lancement du processus de réclamation, nous espérons que les familles qui souffrent de cette catastrophe vont finalement recevoir ce à quoi elles ont droit avant le premier anniversaire. Nous demandons maintenant à Primark et aux autres marques liées au Rana Plaza de cesser de tergiverser et de payer.

NOTES

1.     Le Dispositif du Rana Plaza est un accord signé par un large éventail de parties prenantes, parmi lesquelles le gouvernement du Bangladesh, l’association des fabricants et des exportateurs de vêtements du Bangladesh, la fédération des employeurs du Bangladesh, des marque mondiales (Loblaw, El Corte Ingles, Bon Marche et Primark), IndustriALL au Bangladesh, l’institut d’études sociales du Bangladesh, IndustriALL Global Union et la Campagne vêtements propres. www.ranaplaza-arrangement.org

2.     Les signataires du Dispositif se sont engagés à travailler ensemble pour établir un processus unique, crédible et transparent, basé sur des normes internationales et la législation du Bangladesh, pour effectuer des paiements aux victimes, à leurs familles et leurs proches afin de couvrir les pertes financières et les soins médicaux résultant de l’effondrement du Rana Plaza en avril 2013.

3.     Un Comité multilatéral composé de la majorité de signataires est chargé de contrôler l’application du Dispositif. Le mécanisme nouvellement lancé a été conçu avec le soutien et les conseils d’experts internationaux reconnus. La présidence du Comité est assurée par une agence de l’ONU, l’Organisation internationale du Travail. Voir www.ranaplaza-arrangement.org/mou/governance

4.     Le Fonds fiduciaire des donateurs du Rana Plaza a été établi avec l’OIT en tant que fidéicommissaire, en février 2014, pour permettre le financement des réclamations présentées par les victimes du Rana Plaza. Voir www.ranaplaza-arrangement.org/fund pour plus de renseignements et une liste des donateurs actuels.

5.     Campagne vêtements propres, IndustriALL et UNI ont lancé en février 2014 la campagne “Pay Up” pour demander à toutes les marques du Rana Plaza de faire des dons au Fonds. Voir http://www.cleanclothes.org/ranaplaza

6.     L’OIT est une agence de l’ONU dont la mission consiste à promouvoir les droits au travail, encourager des possibilités d’emploi décent, améliorer la protection sociale et renforcer le dialogue sur les questions relatives au travail. Elle opère dans le cadre d’une structure tripartite qui rassemble les gouvernements, les employeurs et les travailleurs et travailleuses pour garantir une représentations de toutes les parties pour l’élaboration de normes internationales, de politiques et de programmes. http://www.ilo.org/

Pour plus de renseignements, contacter:

Tom Grinter, IndustriALL Global Union: +41 796934499, [email protected]

Mike Sunderland, UNI Global Union: +41 79 701 90 49, [email protected]

Sam Maher, Campagne vêtements propres: +44 751 751 6943, [email protected]