Jump to main content
IndustriALL logotype

Renforcer la protection sociale en Indonésie

Read this article in:

7 mai, 2020Le président du Conseil d'IndustriALL Global Union pour l'Indonésie, Iwan Kusmawan, exhorte le gouvernement indonésien à renforcer le système de protection sociale afin d'amortir l'impact du Covid-19 sur les travailleurs et leurs familles.

À la mi-avril, le ministère indonésien de la Coordination des Affaires économiques a révélé que 2,8 millions de travailleurs avaient perdu leur emploi à cause de l'arrêt temporaire des activités provoqué par le Covid-19, et que 1,4 million s'étaient inscrits au programme de formation préalable à l'emploi pour recevoir des aides pécuniaires.

La progression stupéfiante du chômage constitue un défi de taille pour le système de protection sociale de l'Indonésie. D'après le Rapport mondial sur la protection sociale 2017-2019 de l'OIT, les dépenses de protection sociale (hors santé) du pays, exprimées en pourcentage du PIB, baissent progressivement depuis 2000.

Iwan Kusmawan recommande que le gouvernement verse chaque mois des aides pécuniaires au travailleurs plutôt que leur faire suivre des cours dans le cadre du programme de formation préalable à l'emploi. Pour lui, les besoins les plus criants sont l'alimentation, l'habillement et le logement :

"Le gouvernement doit contrôler de très près les licenciements et les résiliations, les employeurs ont l'obligation morale de verser toutes les indemnités de licenciement que prévoit la législation du travail. Il faudrait aussi que les marques du textile, de l'habillement, de la chaussure et du cuir constituent un fonds de responsabilité sociale de l'entreprise pour aider les travailleurs."

Le président de la Confédération indonésienne des syndicats (KPSI) et de la Fédération des syndicats de travailleurs de la métallurgie d'Indonésie (FSPMI), Saïd Iqbal, invite instamment l'Agence de sécurité sociale des travailleurs (BPJS) à constituer un fonds spécial à partir des intérêts des dépôts destinés aux travailleurs pour acheter des masques et du gel hydroalcoolique.

"Des équipements de protection individuelle devraient être distribués gratuitement à tous les travailleurs indonésiens."

Saïd Iqbal a également appelé le gouvernement et les employeurs à ne plus licencier afin de préserver le bien-être des travailleurs. Il suggère que les employeurs stoppent la production et mettent les travailleurs en congé rémunéré à cent pour cent comme moyen de réduire les coûts d'exploitation.

"Nous appuyons la demande de congé rémunéré à cent pour cent pour les travailleurs indonésiens. Les gouvernements d'Asie du Sud-est doivent prendre des mesures pour renforcer les systèmes de protection sociale pendant cette période sans précédent,"

a déclaré la Secrétaire régionale d'IndustriALL Annie Adviento.