• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Rupture des pourparlers entre Unite et Ineos

17.10.2013

Les pourparlers entre Ineos et Unite, le plus grand syndicat de Grande-Bretagne qui est aussi affilié à IndustriALL Global Union, ont été brutalement rompus lorsque les représentants de l'entreprise ont quitté la salle en exigeant des excuses du syndicat.

Le conflit qui avait éclaté en Ecosse chez Ineos, une des plus grandes multinationales du secteur de la pétrochimie, de la chimie de spécialité et des produits pétroliers, a son origine dans le harcèlement et les menaces de licenciement à l'encontre d'un représentant élu de Unite the Union. Après l'escalade des dernières semaines, les parties s'étaient finalement rencontrées pour tenter de trouver une solution. Mais après plusieurs heures de négociation, et alors qu'un accord était imminent, les représentants d'Ineos ont rompu les pourparlers au petit matin du 16 octobre. Unite avait multiplié les propositions à l'infini mais il s'est vu opposer une nouvelle liste de revendications, lui demandant notamment de présenter des excuses au Président d'Ineos, Jim Ratcliffe.

D'après le Secrétaire d'Unite pour l'Écosse, ces excuses ont été présentées à titre de conciliation :

"Je n'ai jamais rien vu de semblable en plus de trente années de relations d'emploi, et on ne peut que le condamner. Il est absolument incroyable que l'avenir de ce site, de ses travailleurs - qu'ils soient permanents ou sous contrat - et que l'intérêt national soient mis en jeu par l'ego débridé d'un seul homme."

Unite the Union a réagi en annulant toute action collective et en assurant qu'il n'y aurait pas de grève pendant les négociations, cela afin de préserver le site de Grangemouth qui représente beaucoup pour toutes les parties. Le syndicat est déterminé à éviter toute situation qui pourrait arrêter la production de carburant et l'approvisionnement en Écosse, et menacer la sécurité du site et de ses environs.

Pour le Secrétaire général d'IndustriALL Global Union, Jyrki Raina :

"Il est impératif qu'Ineos s'abstienne de toute mesure irresponsable qui compromettrait l'avenir du site de Grangemouth. IndustriALL Global Union appelle Ineos à s'inspirer de l'attitude responsable et exemplaire d'Unite en reprenant la négociation et en prenant en considération toutes les revendications légitimes du syndicat."

IndustriALL Global Union est aux côtés d'Unite the Union et des ses affiliés de Grangemouth et il appuie totalement leurs revendications pour un règlement équitable et juste face à cette scandaleuse agression contre les représentants du syndicat et ses adhérents. Nous sommes prêts à mobiliser nos organisations membres du monde entier pour lancer une campagne de protestations contre toutes les filiales et les chaînes d'approvisionnement d'Ineos et de PetroChina.