• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Thyssenkrupp est aussi l’un des plus grands fabricants mondiaux d’ascenseurs. Photo : Thyssenkrupp

Thyssenkrupp est aussi l’un des plus grands fabricants mondiaux d’ascenseurs. Photo : Thyssenkrupp

ThyssenKrupp lance un système de signalement en ligne des violations

30.03.2016

S’inscrivant dans l’Accord-Cadre mondial (ACM) signé avec IndustriALL Global Union et IG Metall en mars 2015, la multinationale allemande du métal et de l’ingénierie Thyssenkrupp a lancé un nouveau système qui permet le signalement en ligne de violations et contraventions liées aux relations sociales.

En vertu de l’accord, l’entreprise s’est engagée à respecter les principes de l’Organisation internationale du Travail et en particulier les conventions n° 29, 87, 98, 100, 105, 111, 138 et 182.

Par le biais de l’ACM, ThyssenKrupp adhère également aux principes de :

  • liberté syndicale
  • l’égalité de traitement et de l’égalité des chances
  • l’abolition du travail forcé et de celui des enfants
  • durée maximale du travail
  • barèmes de rémunération raisonnables
  • dispositions en matière de santé et sécurité professionnelles

Afin de mettre en œuvre les dispositions convenues dans l’ACM et d’en informer les travailleurs et travailleuses, l’entreprise l’a traduit dans dix langues. L’entreprise est consciente de violations potentielles de l’accord et a créé un système en ligne dédié permettant son intervention rapide.

Les violations peuvent être signalées soit au nom d’un plaignant désigné, soit anonymement par le biais d’un système sécurisé de messagerie électronique : https://www.bkms-system.net/frameworkagreement.

Tous les salariés et leurs syndicats présents au sein de l’entreprise peuvent également signaler toute violation de l’accord par courriel à l’adresse : [email protected].

Matthias Hartwich, Directeur chez IndustriALL Global Union a indiqué :

L’accord signé avec ThyssenKrupp offre une base solide pour le suivi de l’attitude de l’entreprise au sein des différents pays où elle opère et pour traiter efficacement des violations si et quand elles se produisent. Nous ne pouvons que nous féliciter de la création d’un système qui rend plus facile le signalement des violations. De plus, toute plainte, une fois qu’elle a été acceptée ne peut être déclarée clôturée sans l’approbation du Comité international au sein duquel IndustriALL est représentée avec ThyssenKrupp.

Thyssenkrupp emploie environ 155.000 salariés dans près de 80 pays.