Jump to main content
IndustriALL logotype

Tunisie : l'UGTT exhorte l'organisation des employeurs à prendre les revendications des syndicats au sérieux

13 August, 2018Les syndicats tunisiens du secteur privé, regroupés dans l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), accusent l'organisation des employeurs, l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA), de ne pas prendre au sérieux leurs revendications portant sur un accord de hausse des salaires dans le privé conclu le 10 mars 2018.

Dans un communiqué publié par l'UGTT, ses membres insistent sur l'importance des négociations et réclament des hausses réelles qui permettent d'améliorer le pouvoir d'achat.

Ils justifient leurs revendications par la crise économique qui fait rage dans le pays et, en particulier, par la hausse des prix, avec un taux d'inflation de plus de 7 pour cent.

"Alors que les indices nationaux confirment la faiblesse du revenu par tête des travailleurs et la hausse de l'inflation, l'UTICA continue à traîner les pieds dans tous les domaines et ne semble pas négocier sérieusement. C'est pourquoi nous sommes prêts à la mobilisation et à l'action. Nous insistons pour avoir une négociation de bonne foi pour rencontrer nos revendications légitimes,"

déclare Tahar Berberi, le Secrétaire général de la FGME-UGTT.

Dans leur communiqué, les syndicats représentant les travailleurs du secteur privé soulignent leur attachement à des négociations sérieuses et responsables et réclament des hausses de salaires réelles qui améliorent le pouvoir d'achat.

"L'UTICA n'a pas donné suite de manière sérieuse aux dispositions de l'accord conclu avec l'UGTT le 10 mars 2018. IndustriALL appuie sans réserve l'appel de l'UGTT adressé à l'UTICA pour qu'elle revienne à la table et négocie de bonne foi,"

déclare Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d'IndustriALL.