• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Manifestation des travailleurs de Günsan Elektrik en Turquie

Manifestation des travailleurs de Günsan Elektrik en Turquie

Manifestation des travailleurs de Günsan Elektrik en Turquie

Turquie : virés pour avoir voulu former un syndicat

16.11.2016

Sept salariés ont été licenciés ce 13 novembre en Turquie après avoir essayé de former un syndicat chez Günsan Elektrik, qui appartient Schneider Electric.

L’affilié d’IndustriALL Global Union Birleşik Metal İş compte des adhérents dans différentes usines de Schneider en Turquie.

Après avoir recrutés des membres à l’usine de Günsan Elektrik, le syndicat a sollicité auprès du Ministère du Travail turc ce qu’il est convenu d’appeler le Certificat de Majorité, afin de pouvoir constituer une section locale.

Lorsque la direction en a pris connaissance, sa réaction a été de virer sans ménagement sept des travailleurs qui ont mené ces efforts de syndicalisation. Ces pratiques anti-syndicales se poursuivent avec des conversations individuelles menées par la direction avec les travailleurs, sur la question de savoir s’ils ont rejoint un syndicat ou pas.

Le Secrétaire général d’IndustriALL Valter Sanches déclare que l’ingérence de l’entreprise dans les questions syndicales, les licenciements illégaux et le harcèlement des travailleurs doivent cesser immédiatement.

Nous exhortons Schneider Electric à intervenir pour appeler Günsan Elektrik à réintégrer les sept salariés, à respecter les droits des travailleurs à opter pour le syndicat de leur choix et à s’engager dans un dialogue honnête et constructif avec Birlesik Metal-İs.