• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Un ACM avec Inditex protège les droits des travailleurs en Turquie

04.10.2012

L’accord-cadre mondial (ACM) entre Inditex et IndustriALL Global Union continue d’assurer la protection et le respect des droits fondamentaux du travail dans toute la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise.

L’ACM avait été signé en 2007 par l’une des organisations fondatrices de IndustriALL, la FITTHC, et s’appliquait à tous/toutes les travailleurs et travailleuses employés dans toute la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise.

Au début de cette année, l’accord s’est trouvé renforcé par un addendum qui précise son application et son contrôle avec la participation des syndicats. L’addendum garantit l’accès du syndicat mondial et des syndicats affiliés à toutes les informations détenues par Inditex sur les établissements des fournisseurs, notamment la mise à jour annuelle des informations détenues par l’entreprise sur sa chaîne de production.

L’un des affiliés turcs de IndustriALL, TEKSIF – syndicat des travailleurs du textile, du tricot et de la confection, qui a réalisé pendant un certain temps des tentatives de syndicalisation chez plusieurs fournisseurs de Inditex, a rencontré certains problèmes. Comme cela devenait urgent, IndustriALL et Teksif ont demandé à avoir une réunion avec la direction de Inditex, laquelle a eu lieu le 28 septembre à Istanbul.

En présence de hauts responsables de IndustriALL, de TEKSIF et de Inditex, la réunion a examiné dans le détail des cas particuliers et donné son accord pour un suivi des activités pour s’assurer de l’observation de la liberté syndicale et du droit à la négociation collective. Les participant(e)s ont également examiné le développement d’un dialogue efficace au niveau local entre les représentant(e)s du syndicat et le bureau local de l’entreprise.

La réunion a confirmé l’importance et la signification de l’ACM et les étapes de sa mise en application sur le plan pratique. À cet effet, Inditex et IndustriALL Global Union élaboreront en commun un projet de formation s’adressant à la fois aux travailleurs et travailleuses et à leurs syndicats dans la chaîne de production, et aux cadres des mêmes entreprises.

Kemal Özkan, secrétaire général adjoint de IndustriALL Global Union a déclaré:

Nous estimons que notre accord mondial avec Inditex est très important et a une grande valeur. Nous voulons en faire un modèle de bon fonctionnement des relations industrielles pour le reste du secteur. Ce dialogue exemplaire avec Inditex se développera par des activités concrètes menées en commun comme celles qui ont lieu en Turquie.

Inditex utilise les services de quelque 5.000 fournisseurs dans 40 pays qui emploient environ 700.000 travailleurs et travailleuses dans le monde. Les principales marques de l’entreprise sont Zara, Bershka, Pull & Bear, Massimo Duti, Stradivarius, Oysho, Uterque et Zara Home.