Jump to main content
IndustriALL logotype

Une campagne mondiale met en déroute une attaque antisyndicale chez NXP

29 September, 2014La solidarité syndicale internationale a fait une démonstration de force ces cinq derniers mois pour défendre les travailleurs de NXP victimes d'une agression aux Philippines. La campagne qui a été organisée a permis de contrer l'attaque antisyndicale orchestrée par l'entreprise et une nouvelle convention de travail comportant des avancées majeures a été signée le 26 septembre.

Douze membres de l'Exécutif du syndicat qui avaient été licenciés retrouveront leur emploi tandis que les douze autres recevront des primes de licenciement décentes et deviendront des permanents syndicaux. Les hausses de salaire de 12,25% échelonnés sur trois ans sont nettement plus élevées que ce que la direction prétendait être possible et beaucoup de travailleurs contractuels seront régularisés. Mais surtout aux yeux des travailleurs de NXP, la tentative brutale de la direction pour mettre le syndicat à genoux a échoué.

Voir la déclaration officielle du MWAP ici.

LE 5 mai, la multinationale néerlandaise NXP Semiconductors avait licencié les 24 responsables syndicaux élus de son usine de la zone économique spéciale de Cabuyao pour avoir pris congé pendant des jours fériés.

Plusieurs mesures de sécurité furent alors prises pour intimider les travailleurs. La zone fut investie par la police, les autobus emmenant les ouvriers au travail étaient fortement gardés, des postes de contrôle furent instaurés tandis que des brutes en civil patrouillaient l'usine.

"On voyait bien que NXP et le gouvernement étaient d'accord pour détruire un des seuls syndicats présents dans la zone économique spéciale", déclare le Secrétaire général d'IndustriALL, Jyrki Raina. "IndustriALL a travaillé en étroite collaboration avec le MWAP et ses alliés pour mettre sur pied une campagne puissante".   

L'impressionnante campagne lancée par le MWAP à l'échelon local a reçu un soutien international. Il y a eu des piquets de grève devant les locaux où se tenaient les négociations et devant les bâtiments de NXP, des mobilisations nationales et un soutien national des 15 affiliés d'IndustriALL aux Philippines, des actions centrées sur les clients de NXP, et plus particulièrement sur Apple qui a reçu plus de 150.000 requêtes et 14.000 plaintes officielles par le biais de SumOfUs, un vaste réseau social dénonçant les carences du nouveau iPhone 6 en matière de droits au travail, des actions et une collaboration avec le monde de l'entreprise et la communauté de défense des droits de l'homme qui lui ont donné de la publicité et mobilisé un soutien au MWAP, tandis qu'une campagne de LabourStart ciblait la direction de NXP.

D'autres actions de soutien ont été lancées par des partenaires internationaux tels que United Students Against Sweatshops (USAS) sous la forme de manifestations devant les magasins Apple de Los Angeles et Chicago en présence de militants et de dirigeants de l'USW. D'autres manifestations étaient prévues si un accord n'était pas trouvé.

IndustriALL s'est adressé à des syndicats représentant les travailleurs de NXP dans d'autres pays pour leur demander de soutenir le MWAP. Il a aussi demandé à des syndicats de plusieurs gros clients de NXP de faire pression pour que ceux-ci invitent NXP à cesser ses attaques contre le MWAP.

Le soutien de plusieurs affiliés d'IndustriALL, dont l'AMWU, IF Metall, IG Metall, Metalliliitto, Unite et USW, s'est avéré déterminant, tout comme celui apporté à IndustriALL par son organisation-sœur, UNI.

"Nous pensons avoir livré une grande bataille qui s'est soldée par une victoire majeure", a déclaré Reden Alcantara, le Président national du MWAP, qui est aussi un des 12 responsables syndicaux qui ne reprendront pas le travail chez NXP. "Ce long et difficile combat était parsemé d'embuches, mais nous n'avons jamais cessé de chercher des solutions. Nous sommes arrivés à ce résultat grâce à l'unité de nos membres et au soutien inconditionnel de notre syndicat mondial IndustriALL et de nos autres sympathisants et amis de la communauté locale et internationale."

La direction de NXP n'a pas réussi à détruire notre syndicat. C'est là, pour nous, notre plus grande victoire.

Related documents