• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

L'entreprise s'est engagée à respecter la liberté syndicale

Willbes & Co réintègre 15 travailleurs qui avaient été licenciés en République dominicaine

24.08.2017

La solidarité nationale et internationale, conjuguée avec l'intervention de marques mondiales, a joué un grand rôle en poussant le fabricant de vêtements coréen Willbes & Co à réintégrer 15 travailleurs qu'il avait licenciés pour avoir exercé leur droit à se syndiquer.

IndustriALL Global Union a écrit à la société-mère, aux marques clientes de Willbes et au ministre du Travail; il a appelé l'entreprise à réintégrer ces travailleurs qui n'étaient plus payés et à collaborer avec le syndicat pour mettre fin au climat de crainte qu'elle a engendré. Le conseil national des syndicats dominicains affiliés à IndustriALL a lui aussi manifesté sa solidarité.

"Nous sentons la force et la solidarité qui émanent du soutien apporté par IndustriALL Global Union à la syndicalisation des travailleurs,"

a déclaré Carlos Reyes, le Président du Syndicat national des travailleurs des zones franches (UNATRAZONAS), affilié à IndustriALL.

Les travailleurs de cette usine de confection avaient été licenciés au début du mois d'août, quelques jours après avoir informé la direction de la création d'un comité directeur chargé de constituer un syndicat dans l'entreprise, le Syndicat de Willbes Dominicana de la zone franche de Barahona (SITRAWILLBES), affilié à UNATRAZONAS.  

Finalement, au matin du 21 août, l'entreprise a réintégré tous les membres du comité directeur, y compris trois dirigeants qui, sur l'insistance de la direction, avaient accepté des primes de licenciement. L'entreprise a accepté de respecter la liberté syndicale.

Laura Carter, secrétaire régionale adjointe pour l'Amérique latine et les Caraïbes et responsable régionale pour le secteur du textile, a déclaré à propos de cette victoire des travailleurs :

"C'est le fruit du courage des travailleurs et de la solidarité nationale et internationale du mouvement syndical et d'autres institutions, combinée à l'intervention des grandes marques qui veulent promouvoir l'emploi responsable dans leurs chaînes d'approvisionnement. IndustriALL suivra de près les efforts déployés pour consolider le syndicat, négocier une convention collective et instaurer des relations de travail positives dans l'entreprise".