• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

AngloGold

26.10.2012

La thématique qui sous-tend l’accord est celle des « développement et durabilité de l’industrie de l’extraction aurifère partout dans le monde » sans oublier le maintien et la mise en œuvre de « bonnes pratiques en matière de ressources humaines et de relations sociales. » La promotion et le respect des droits humains et syndicaux, la santé et de la sécurité, la protection de l’environnement et la promotion de relations de bon voisinage avec les communautés minières locales sont des aspects fondamentaux de l’accord.

L’accord a été signé par le PDG d’AngloGold, Bobby Godsell, Fred Higgs, ex-Secrétaire général de l’ICEM et Senzeni Zokwana, Président de l’affilié  d’IndustriALL en Afrique du Sud, le Syndicat national des Mineurs (NUM), qui a été le facilitateur des négociations qui ont conduit à l’accord.

Les droits humains et syndicaux ainsi que les dispositions en matière de sécurité et de formation sont spécifiquement liées aux normes internationales définies par les Conventions de l’Organisation internationale du Travail de l’ONU (l'OIT). On s’est également assuré que l’accord soit totalement compatible avec l’initiative de l’ONU du Pacte mondial ce qui aidera à donner davantage de substance à l’accord.

AngloGold déploie ses activités en Australie, en Argentine, au Brésil, au Mali, en Namibie, en Tanzanie, aux Etats-Unis, au Zimbabwe et bien sûr en Afrique du Sud. Il garanti que les syndicats affiliés à l’ICEM soient intégralement reconnus au sein des activités de l’entreprise partout dans le monde et ceci leur donne voix au chapitre pour la mise en œuvre de meilleures pratiques en matière de relations sociales.

L’ACM ANGLOGOLD CONCRETEMENT:

Accord signé le 13 septembe 2002

Syndicat du pays d’origine : NUM, Afrique du Sud.