• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Grève chez Electrolux en Roumanie

02.02.2012

860 salariés d'une usine Electrolux à Satu Mare, au nord de la Roumanie, sont en grève pour une durée illimitée après le refus de la direction de signer une nouvelle convention collective pour 2012 aux mêmes conditions que la précédente.

ROUMANIE:  Le 24 janvier, les salariés d'une usine Electrolux se sont mis en grève pour une durée illimitée après le refus de la direction de signer une nouvelle convention collective comportant les mêmes dispositions que l'accord précédent. Les représentant(e)s des travailleurs et travailleuses du syndicat libre SAMUS, membre de l'affilié roumain de la FIOM, la Fédération syndicale METAROM, revendique une hausse salariale de 24 euros pour chaque salarié à compter de janvier 2012 à laquelle s'ajoutera une hausse supplémentaire de 25 euros à partir de septembre. Toutefois, les deux parties ne sont pas parvenues à un accord.

Le mouvement de protestation a commencé avec une grève d'avertissement de deux heures le 19 janvier, qui n'a amené aucune réaction de la part de la direction. Le 24 janvier, les travailleurs et travailleuses ont annoncé le déclenchement d'une grève générale illimitée. À cette occasion, le dirigeant du syndicat libre SAMUS, Sorin Faur, a déclaré: "Quelles que soient la durée et les conséquences de la grève, les salariés sont déterminés à poursuivre ce mouvement". En outre, le syndicat a également organisé des actions parallèles, notamment un rassemblement dans la ville de Satu Mare et des meetings de protestation.

L'usine Electrolux à Satu Mare, province de Maramures, fabrique des appareils électroménagers et du matériel de nettoyage. C'est la plus grosse entreprise roumaine de ce secteur.

La FIOM a envoyé un message de soutien solidaire sans équivoque aux travailleurs et travailleuses en grève chez Electrolux en Roumanie, et demande aux affilés de transmettre leurs propres messages de solidarité de manière à obtenir une solution rapide et juste à ce conflit.

Envoyez vos messages de solidarité à Mircea Scintei, Président de FSS Metarom à [email protected] et [email protected] avec une copie pour la FIOM à [email protected].