Jump to main content
IndustriALL logotype

Célébration du congé de maternité de 14 semaines

16 October, 2018A Jakarta, ce 10 octobre, 450 syndicalistes des affiliés indonésiens d’IndustriALL ont célébré le succès de la campagne en faveur des 14 semaines de congé de maternité de sorte à encourager davantage de syndicats et d’employeurs à inclure une meilleure protection de la maternité dans les conventions collectives ainsi qu’au sein de la législation nationale.

À la suite de la campagne menée par le Comité des Femmes d’IndustriALL en Indonésie, 18 entreprises environ ont signé des conventions collectives qui font passer le congé de maternité à 14 semaines ou plus.

Une distinction a été donnée aux syndicats et employeurs qui ont amélioré la protection de la maternité, en particulier en faisant passer le congé de 12 à 14 semaines ou davantage.

Ensemble avec leur employeur, les syndicats de Glaxo Wellcome Indonesia, Takeda, Honda Parts Precision Manufacturing, Omron Indonesia, Ciba Vision, Asahimas, Reckitt Benckiser, Johnson&Johnsons, Absolute Services & Target Sekurindo et Unilever ont reçu cette distinction.

En recevant la distinction concernant les 14 semaines pour avoir introduit un congé de maternité de 3,5 mois, le représentant de Takeda Indonesia a déclaré qu’employeurs et syndicats partageaient la volonté d’améliorer la protection de la maternité au sein des conventions collectives.

Nous allons poursuivre notre compagne en vue d’une meilleure protection de la maternité et espérons que la distinction encouragera davantage de syndicats à suivre l’exemple,

a indiqué Iwan Kusmawan, qui préside le Conseil d’IndustriALL pour l’Indonésie.

Par le biais d’un projet financé par Mondiaal FNV, le Comité des femmes indonésien a fait campagne pour l’allongement du congé de maternité à l’échelle nationale, œuvrant auprès du gouvernement et du parlement sur la ratification de la Convention 183 de l’OIT sur la Protection de la maternité, ainsi qu’au niveau fédéral au travers des conventions collectives de travail.

Le Comité des femmes avait établi un modèle de CCT pour une meilleure protection de la maternité, qui contient des clauses comme un congé de 14 semaines, des congés pour règles douloureuses, du crédit temps pour l’allaitement, la protection des femmes enceintes et un local pour l’allaitement.

Les syndicats de Glaxo Wellcome Indonesia ont indiqué qu’ils allaient continuer à lutter pour faire passer le congé de maternité de quatre à six mois : “une meilleure protection de la maternité signifie un meilleur avenir pour nos enfants”.