• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Cher Signet, ne laisse pas Rio Tinto nous ôter l’éclat de Noël

Cher Signet, ne laisse pas Rio Tinto nous ôter l’éclat de Noël

Action dans Oxford Street, Londres, en avril 2015, devant la boutique H Samuel.

Action dans Oxford Street, Londres, en avril 2015, devant la boutique H Samuel.

Action dans Oxford Street, Londres, en avril 2015, devant la boutique Ernest Jones.

Action dans Oxford Street, Londres, en avril 2015, devant la boutique Ernest Jones.

"Les diamants Ernest Jones fournis par l’entreprise polluante Rio Tinto"

"Les diamants Ernest Jones fournis par l’entreprise polluante Rio Tinto"

Cher Signet, ne laisse pas Rio Tinto nous ôter l’éclat de Noël Action dans Oxford Street, Londres, en avril 2015, devant la boutique H Samuel. Action dans Oxford Street, Londres, en avril 2015, devant la boutique Ernest Jones. "Les diamants Ernest Jones fournis par l’entreprise polluante Rio Tinto"

Cher Signet, ne laisse pas Rio Tinto nous ôter l’éclat de Noël

04.12.2015

En cette saison de fête, les syndicats lancent un nouvel appel à l’un des plus grands détaillants de bijoux au monde pour qu’il mette de l’ordre dans sa fourniture de diamants. Ils exhortent Signet à exiger du géant de la multinationale des mines et des métaux Rio Tinto le respect des droits des travailleurs et travailleuses, des peuples indigènes et de l’environnement.

Avec des ventes mondiales annuelles de 6 milliards d’USD, Kay, Jared et Zales de Signet se trouvent partout aux États-Unis, les magasins Peoples et Mappins sont dans tout le Canada, et les boutiques H. Samuel et Ernest Jones sont présentes dans les rues commerçantes du Royaume-Uni.

Les syndicats demandent à Signet de respecter  sa propre politique d’approvisionnement responsable. Cette politique convie l’entreprise à “respecter un approvisionnement responsable de nos produits et du respect des droits de la personne, et nous escomptons la même chose de nos fournisseurs partout dans le monde.” 

But Rio Tinto est un contrevenant notoire des droits du travail, des communautés et de l’environnement, comme cela ressort du rapport L’autre vérité sur Rio Tinto et sur la page de campagne IndustriALL Rio Tinto:

  • Décès sur des lieux de travail dans six pays en 2015
  • Des milliers de plaintes non réglées par la direction dans l’extraction de minerai de fer au Labrador, Canada
  • Une augmentation claire du recours à l’emploi précaire sans sécurité dans le monde entier, malgré des ventes se chiffrant en milliards de dollars
  • La destruction de sites sacrés indigènes et l’approvisionnent vital en eau en Mongolie

Bien que l’organisme ‘Responsible Jewellery Council’ (RJC) ait certifié Rio Tinto, il est malheureusement clair que le RJC est très entaché d’erreurs. Il n’est pas indépendant – il est sous la coupe de l’industrie et exclut la main-d’œuvre, la société civile et les communautés sur lesquelles elle a un impact. Il manque également de transparence – le public est dans l’impossibilité de savoir si une entreprise ayant la certification RJC respecte les propres conditions de certification du RJC, sans parler des droits internationaux relatifs aux personnes et aux normes de l’environnement.

Les syndicats et d’autres se sont inquiétés de nombreuses fois des pratiques d’approvisionnement de Signet. ILWU, Unifor et USW ont organisé des manifestations en mai dernier avant la fête des Mères devant des boutiques Signet aux États-Unis et au Canada. Des manifestations ont suivi devant les boutiques Signet au Royaume-Uni par des syndicats et des organisations de la société civile d’une dizaine de pays.

Le secrétaire général de IndustriALL Global Union, Jyrki Raina, déclare:

Nous engageons instamment Signet à demander à son fournisseur Rio Tinto de changer ses pratiques qui sont mauvaises pour les travailleurs et travailleuses, les communautés et l’environnement. Jusqu’à présent, Signet est resté surtout silencieux alors que Rio Tinto a répondu par des menaces.

Nous continuerons à exprimer notre inquiétude jusqu’à ce que Rio Tinto change ses pratiques et se comporte comme l’entreprise responsable qu’elle prétend être.