• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Raffinerie de Grangemouth. Photo: Richard Webb

Raffinerie de Grangemouth. Photo: Richard Webb

Le réseau d’oléoducs Forties Pipeline System dans son contexte. Image: Wikimedia Commons

Le réseau d’oléoducs Forties Pipeline System dans son contexte. Image: Wikimedia Commons

Raffinerie de Grangemouth. Photo: Richard Webb Le réseau d’oléoducs Forties Pipeline System dans son contexte. Image: Wikimedia Commons

Ecosse: le syndicat Unite condamne la vente d’un réseau d’oléoducs à un milliardaire antisyndical

05.04.2017

Le syndicat Unite, affilié à IndustriALL Global Union, a condamné la vente du réseau d’oléoducs Forties Pipeline System (FPS) au groupe Ineos.

Lundi 3 avril, Ineos a annoncé avoir accepté d’acheter le réseau d’oléoducs détenu par BP pour 250 millions de dollars. Ineos est contrôlé par le milliardaire, Jim Ratcliffe, qui pratique l’évitement fiscal et qui a déjà acheté la raffinerie de pétrole de Grangemouth appartenant à BP. Le groupe Ineos a été délocalisé du Royaume-Uni en Suisse en 2010 pour éviter de payer des impôts.
 
Unite est intervenu dans d’importants conflits avec Ineos en 2008 et 2013, lorsque la compagnie Ratcliffe a décidé de s’attaquer aux retraites et menacé de fermer l’usine si le syndicat refusait d’accepter les nouvelles conditions.  
 
Unite a demandé une enquête publique sur la vente.
 
Le Secrétaire écossais de Unite, Pat Rafferty, a indiqué:

« Le réseau d’oléoducs Forties Pipeline System transporte une énorme quantité du pétrole britannique. Grangemouth est l’une des principales raffineries du pays. Ces deux éléments de premier plan de l’infrastructure britannique pourraient bientôt être effectivement dans les mains d’un seul homme. Il s’agit d’un pouvoir considérable.

« Il est indispensable que nous engagions un débat national. Nos politiciens ont-ils foi en une économie où le pouvoir est largement détenu et utilisé dans l’intérêt de nous tous, ou se satisfont-ils d’un pouvoir aux mains d’une infime minorité dont la principale préoccupation est de satisfaire ses seuls intérêts personnels?

« Est-il correct ou raisonnable de permettre à une compagnie privée de fermer les robinets - et de provoquer une paralysie dans le pays tout entier - sans aucune participation démocratique ou surveillance ? »

La directrice d’IndustriALL pour le secteur de l’énergie, Diana Junquera Curiel, a déclaré:

« Il est vraiment dangereux qu’autant d’infrastructures vitales soient contrôlées par un seul homme. Ceci n’est dans l’intérêt de personne ».

Le Forties Pipeline System transporte du pétrole sur 378 kilomètres à partir d’une série de plateformes localisées en mer du Nord jusqu’à la raffinerie de Grangemouth et plusieurs ports situés sur le continent. Le réseau d’oléoducs transporte 450 000 barils de pétrole par jour, soit environ 40% de la production britannique.