• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Groupe d’Action de la Construction navale et de la Démolition des Navires

Lors de la réunion du Groupe d'action de IndustriALL Global Union sur la construction navale et la démolition des navires qui a eu lieu au Danemark du 12 au 14 novembre, les syndicats ont décidé de donner la priorité à leurs activités de syndicalisation et de lutte en faveur des travailleurs/euses précaires. Il va commencer par localiser les entreprises multinationales (EMN) pour avoir la possibilité de créer un nouveau réseau syndical.

La réunion du Groupe d'action de IndustriALL sur la construction navale et la démolition des navires, qui a eu lieu les 12-13 novembre 2013 à Metalskolen (centre de formation des métallurgistes), Jørlunde, Danemark, à l'invitation du syndicat danois de la métallurgie Co-industri/Dansk Metal, réunissait 38 participant(e)s de 21 syndicats.

Les affiliés de IndustriALL d’Australie, du Brésil, du Chili, du Danemark, la Finlande, de France, d'Allemagne, d’Inde, d'Italie, du Japon, de Corée, des Pays-Bas, la Norvège, de Singapour, d'Espagne, de ROC Taïwan, du Royaume-Uni et des États-Unis ont examiné avec soin les points suivants à l'ordre du jour:

  • les tendances mondiales dans la construction navale et la démolition des navires
  • la syndicalisation et la lutte contre l'emploi précaire
  • la promotion d’une industrie viable
  • la création d'un réseau syndical
  • le développement dans l'avenir d'activités dans le cadre de IndustriALL Global Union

À l'ouverture de la réunion du Groupe de travail, les participant(e)s ont commémoré par une minute de silence les victimes du désastre (super typhon HAIYAN) qui a touché les Philippines, notamment l’île Cebu, où se trouvent plusieurs chantiers navals importants.

Report de la réunion