• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

IndustriALL et ThyssenKrupp signent un accord mondial pour la promotion des droits fondamentaux

22.01.2016

IndustriALL Global Union a signé avec la multinationale allemande ThyssenKrupp, présente dans divers secteurs de l'industrie métallurgique, un accord-cadre mondial (ACM) pour la protection et la promotion des droits de plus de 150.000 travailleurs dans près de 80 pays.

Notre affilié IG Metall et le comité d'entreprise de ThyssenKrupp ont conclu la négociation avec la direction lors d'une cérémonie qui s'est tenue le 16 mars 2015 au siège de l'entreprise, à Essen. L'accord a été élaboré en concertation avec des affiliés d'IndustriALL représentés dans tous les sites d'exploitation de ThyssenKrupp. Par la même occasion, la négociation a permis de trouver des solutions à des conflits du travail aux États-Unis et en Italie.

Berthold Huber, qui a signé l'ACM en sa qualité de Président d'IndustriALL, l'a qualifié de "précurseur" dans la mesure où la représentation du personnel sera assurée par la participation de leurs représentants au mécanisme d'examen des plaintes ainsi qu'au Comité international. Il ajoute :

"Les multinationales de dimension mondiale doivent faire en sorte d'offrir partout des conditions de travail équitables à leur personnel et de se conformer aux lois et règlements en vigueur qui protègent les travailleurs."

Aux termes de l'accord, ThyssenKrupp s'engage à respecter, entre autres normes internationales, les principes de l'Organisation internationale du travail (OIT) dans toutes ses filiales du monde entier. Il s'agit en particulier des conventions n° 298798,100105111138 et 182. C'est ainsi que ThyssenKrupp s'engage à respecter les principes suivants :

  • L'égalité de chances et de traitement
  • Une durée de travail maximum réglementée par une législation correspondante ou une convention collective ou un autre accord dans le pays concerné
  • Le droit de tous les salariés à une rémunération raisonnable
  • La santé et la sécurité des salariés revêtent une importance capitale et ThyssenKrupp est tenu de respecter la législation locale réglementant la sécurité et l'hygiène du cadre de travail
  • Tous les salariés ont le droit de créer des organisations syndicales et des instances de représentation du personnel et de négocier collectivement
  • Toutes les formes de travail des enfants et de travail forcé sont prohibées

L'ACM comporte aussi des dispositions strictes assurant son application et sa vérification par un Comité international composé de représentants de la direction et des travailleurs.

ThyssenKrupp est un des plus grands groupes mondiaux de la métallurgie; il fabrique des pièces et des systèmes pour l'industrie automobile, des ascenseurs, des escaliers roulants. Il a aussi des activités dans le négoce des matières premières et les services à l'industrie.