• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016 Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016 Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016 Des membres du syndicat BMWU manifestant devant le bâtiment gouvernemental à Gaborone, le 6 juillet 2016

IndustriALL réclame la prise immédiate de mesures dans une mine meurtrière du Botswana

07.07.2016

Ces cinq dernières années, 15 mineurs employés à la mine de Bamangwato Concessions Ltd (BCL), au Botswana, sont décédés en service dans des accidents distincts. Malgré les nombreuses demandes faites au gouvernement de renforcer la sécurité dans la mine publique, les conditions de travail se sont détériorées.

La mine, qui appartient à BCL, emploie environ 5 000 personnes, dont plus de 3 200 sont membres du syndicat des travailleurs des mines du Botswana (BMWU), affilié à IndustriALL Global Union.

Frustré par l’inaction du gouvernement, BMWU a organisé une manifestation le 6 juillet 2016, à Gaborone, capitale du Botswana, au cours de laquelle Jack Tlhagale, dirigeant syndical, a remis une pétition au vice-président botswanais Mokgweetsi Masisi.

« La mine est un problème depuis longtemps: la sécurité et la productivité ont diminué. Malgré les demandes des mineurs adressées à la direction de la compagnie et au gouvernement, aucune amélioration ne s’est produite. La compagnie menace également de licencier la plupart de nos membres et de fermer certains puits », a déclaré Tlhagale.

La pétition de BMWU est claire et prie le gouvernement de:

  • veiller au respect du Mines, Quarries, Works and Machinery Act (loi sur les mines, les carrières, les constructions et les machines),
  • mettre en œuvre la Convention n° 176 de l’OIT sur la santé et la sécurité dans les mines,
  • sauvegarder la mine et les emplois.

Le vice-président Masisi a assuré aux mineurs de BCL que le gouvernement enquêterait sur les problèmes relatifs à la détérioration de la sécurité: « Nous ne voulons pas que les employés se sentent en danger au travail. Nous ne voulons pas d’une situation où les mineurs vont au travail en se demandant s’ils vont pouvoir rentrer chez eux et revoir leur famille », a déclaré Masisi.

« C’est tout simplement insuffisant. Ce ne sont pas seulement les moyens d’existence des travailleurs qui sont en jeu mais aussi leurs vies. Si le gouvernement continue de différer la prise des mesures devant remédier à la détérioration des conditions de sécurité dans la mine, il est quasi certain que davantage de morts seront à déplorer »,

a indiqué le Secrétaire général d’IndustriALL, Jyrki Raina.

Dans une lettre adressée au vice-président botswanais, IndustriALL demande au gouvernement du Botswana d’impliquer BMWU dans l’application des mesures afin de garantir la mise en place immédiate des normes de santé et de sécurité au travail appropriées pour éviter tout nouvel accident évitable dans la mine. Il est tout aussi important de permettre au syndicat de participer à l’élaboration d’un plan permettant à la mine de devenir économiquement viable et garantissant la sécurité d’emploi des travailleurs.