• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

La syndicalisation des travailleurs reste la priorité en Géorgie

03.07.2018

Malgré les difficultés et les défis, l’affilié géorgien à IndustriALL Global Union, le syndicat des travailleurs des industries métallurgique, minière et chimique (TUMMCIWG), organise activement les travailleurs. 

TUMMCIWG a été soutenu dans ses actions par IndustriALL et son affilié norvégien Industri Energi dans le cadre d’un projet quadriennal, qui sera prolongé en raison de ces résultats prometteurs.

Ces derniers ont été partagés par les responsables nationaux et locaux de TUMMCIWG durant un séminaire d’évaluation organisé à Tbilissi, les 25 et 26 juin. Le syndicat a été le premier au niveau de la sous-région de la CEI à utiliser activement l’Institut des médiateurs et à demander l’aide du gouvernement en matière de résolution des conflits du travail avec l’employeur.
 
Le syndicat a réussi à renforcer son influence malgré la pression constante exercée par les employeurs dans de nombreuses entreprises et la diminution du nombre de ses membres. Une convention collective a été signée à l’usine de verre d’emballage de Ksani, en Géorgie, après plus d’un an de négociation.

Le syndicat a essayé, à plusieurs reprises, d’accroître le nombre de ses membres à 450 à l’usine de ferro-alliage Zestafoni, mais a dû faire face à des vagues d’attaques à chaque tentative. Aussi, TUMMCIWG a décidé de maintenir ses 350 membres et d’orienter ses efforts sur les questions susceptibles de progrès. Après avoir surmonté de sérieux différends, le syndicat a signé une convention collective renfermant un ensemble d’avantages sociaux. Les représentants syndicaux ont été intégrés à toutes les commissions, y compris la Commission traitant de la distribution des bonus.
 
Tamaz Dolaberidze, président de TUMMCIWG, a déclaré:

Depuis 2016, nous avons signé trois conventions collectives et nous serons très heureux de la poursuite de notre partenariat. J’aimerais remercier Industri Energi et IndustriALL Global Union. Nous ne sommes pas seuls mais faisons partie d’un mouvement mondial qui nous stimule à aller de l’avant.

Frode Alfheim, président d’Industri Energi et coprésident de la section énergie d’IndustriALL, a annoncé le maintien du soutien d’Industri Energi et d’IndustriALL au projet de syndicalisation.
 
Dans la nouvelle phase du projet, tant les membres de TUMMCIWG que des membres potentiels, des militants et des responsables d’autres syndicats seront invités à discuter des possibilités de coopération et d’actions communes.
 
Les participants ont examiné la possibilité d’organiser des ateliers conjoints entre les syndicalistes et les représentants de l’employeur sur la question du développement d’un dialogue social afin d’éliminer les tensions et d’établir des relations constructives. Cela pourrait également changer l’image du syndicat, montrant que les syndicats sont des partenaires sociaux responsables, et réclamant que l’employeur agisse de même.

Les efforts de TUMMCIWG porteront sur l’amélioration de l’efficacité de la représentation des travailleurs sur les lieux de travail afin de les motiver à se syndiquer.
 
Kemal Ozkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, a indiqué:

Nos collègues géorgiens disposent d’un programme de travail syndical tourné vers l’avenir en ayant pour priorité numéro une d’augmenter le nombre des adhérents. IndustriALL partage cette priorité et nous continuerons de leur apporter notre soutien.

Nous adressons également nos remerciements à Industri Energi pour son soutien. Nous espérons que la nouvelle stratégie retenue nous apportera de nouvelles victoires.