Jump to main content
IndustriALL logotype
Article placeholder image

La victoire des travailleurs chez Schneider Electric met fin à la grève

20 October, 2014Les membres de l’affilié nord-américain d’IndustriALL, l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (IAM), ont voté en faveur d’une offre revue à la hausse de la part de Schneider Electric, mettant un terme à une grève de deux semaines.

Plus de 300 membres de l’IAM de la section locale 2069 ont pris part aux actions syndicales dans l’usine Square D de Schneider à Peru, dans l’Indiana, qui se sont terminées ce 19 octobre.

“Nos membres ont tenu bon et ont obtenu des améliorations dont ils peuvent être fiers,” a déclaré le Directeur pour les Négociations collectives de l’IAM Tom O’Heron. “Schneider Electric est une entreprise extrêmement florissante et nos membres, qui rendent ces profits possibles, se sont battus pour une part légitime dans le succès de l’entreprise.”

Les membres de la section locale 2069 ont obtenu des avancées dans des domaines clés de cette nouvelle convention conclue pour trois ans. En plus d’une prime de 1.600 dollars, il y aura des augmentations de 3% la première année et 2% les deuxième et troisième années. Les négociateurs de l’IAM ont également répondu aux préoccupations des membres concernant un fossé devant trop grand entre les bas et les hauts salaires.

Bien que le nouveau pacte gèle le plan de pension actuel au 31 décembre 2015, les négociateurs de l’IAM ont obtenu que les contributions de l’entreprise dans le cadre de la transition vers un autre système soient plus élevées que ce qu’elle avait prévu à l’origine.

“Aussi bien les entreprises locales que les autres syndicats de la région ont apporté un extraordinaire soutien à nos membres,” a déclaré O’Heron. “Le comité de négociation de la section 2069 a aussi fait du très bon boulot en tenant informés nos membres et toute la communauté locale de l’ensemble du processus. Au bout du compte, cela a fait une grosse différence et nous leur sommes reconnaissants que cela ait pu déboucher sur un accord.”

Schneider Electric, multinationale européenne, emploie 130.000 personnes dans plus de 100 pays.

Le Secrétaire général d’IndustriALL, Jyrki Raina, précise :

“C’est une victoire considérable pour l’IAM à l’issue d’un mouvement social bien soutenu par ses adhérents. Schneider a finalement été forcé à revenir à la table des négociations après avoir été mis sous pression de manière significative par l’IAM et sa section locale.

L’IAM est l’un des plus importants syndicats d’Amérique du Nord et représente près de 600.000 adhérents actifs et retraités.