• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

L’alliance des ouvriers verriers chez Owens Illinois a décidé d’agir

24.01.2013

L’alliance mondiale des syndicats des travailleurs de la verrerie chez Owens Illinois (O-I) a officiellement annoncé le 10 janvier 2013 au directeur général, Al Strouken, la mise en place d’une coalition des travailleurs et travailleuses de l'entreprise sur quatre continents. L'alliance manifestera mondialement durant la semaine du 4 février pour protester avec d’autres contre l'hostilité croissante de l'entreprise vis-à-vis de son personnel.

Les affiliés de IndustriALL Global Union représentant les travailleurs et travailleuses de O-I en Australie, au Brésil, au Canada, en Colombie, dans de nombreux pays européens, en Indonésie, au Pérou et aux États-Unis, aux côtés du comité d'entreprise européen de O-I, ont constitué l'alliance pour répondre à la politique adoptée récemment par l'entreprise visant à réduire le coût du travail, les droits syndicaux et les emplois, qui a frappé les travailleurs et travailleuses partout dans le monde.

La nouvelle stratégie de relations conflictuelles avec le personnel est liée à une mauvaise stratégie commerciale comportant d’autres réductions et l'abandon d’une part de marché. L’alliance a indiqué dans sa lettre en date du 10 janvier envoyée au directeur général de O-I:

La principale stratégie de O-I qui consiste à réduire les emplois, réduire la production, réduire la recherche et développement, réduire les mises de fonds et abandonner une part de marché en réponse à des fluctuations à court terme du marché n'est pas une formule qui permettra d'obtenir un succès ni dans la situation présente ni à long terme.

Une autre tactique aux effets dommageables utilisée récemment par O-I au plan mondial a consisté à remplacer une bonne partie de sa main-d'œuvre par des contractuels gagnant beaucoup moins et avec moins de prestations que les travailleurs et travailleuses qu'ils remplacent.

Au cours de la semaine du 4 février, l’alliance prendra la tête de journées d'action solidaire en demandant à la direction de mettre fin à ces tactiques anti-ouvrières et d'accepter l'offre des syndicats de travailler en collaboration pour réaliser l'objectif commun d'une amélioration de l'efficacité et du rendement dans les affaires. Différents syndicats mèneront différentes activités de campagne au cours de la semaine, et ils seront nombreux à organiser des journées d'autocollants et des distributions de tracts sur les lieux production de O-I, alors que d'autres mobiliseront leurs membres pour envoyer des cartes-lettres à la direction.

Quelle que soit l'activité entreprise, les milliers de travailleurs et travailleuses de O-I dans de nombreux pays diront d'une voix forte à la direction de O-I qu'ils espèrent que l'entreprise négociera de bonne foi et travaillera en coopération avec ses salariés partout dans le monde. Si la multinationale de la verrerie n'est pas disposée à traiter avec son personnel de cette demande nécessaire, l'alliance engagera une nouvelle étape de sa campagne,

…l’alliance n'hésitera pas à s'adresser directement aux autres partenaires de O-I, notamment et sans restriction aux clients de O-I et aux marchés financiers …

Alors que les syndicats s'engagent chez O-I dans la négociation collective de 2013, l'alliance mondiale du verre s’attachera à exercer une pression internationale sur l'entreprise pour qu’elle négocie de bonne foi.