Jump to main content
IndustriALL logotype

Le Prix international des droits syndicaux décerné aux syndicats indépendants du Kazakhstan

26 April, 2018Le Prix international Arthur Svensson pour les droits syndicaux a été attribué aux syndicats indépendants du Kazakhstan représentés par Larisa Kharkova, Nurbek Kushakbaev et Amin Eleusinov.

Cette distinction a été créée par notre affilié Industri Energi et se compose d'un prix en espèces et d'un soutien à des projets syndicaux.

IndustriALL Global Union avait appuyé cette candidature et s'est félicité de la décision du comité d'attribution, composé de membres de premier plan du mouvement syndical norvégien. Hélas aucun des trois leaders syndicaux ne pourra venir en Norvège pour la cérémonie de remise du prix.

Le comité d'attribution a déclaré que "Les trois dirigeants syndicaux ont fait preuve de beaucoup de courage en poursuivant leur action. La situation précaire des lauréats n'est qu'un exemple parmi d'autres de la réalité féroce que vivent, non seulement les travailleurs au Kazakhstan, mais aussi beaucoup de travailleurs partout dans le monde."

Les droits syndicaux sont en fort recul au Kazakhstan. En 2017, IndustriALL et la Confédération syndicale internationale (CSI) ont porté le cas des violations des droits des travailleurs au Kazakhstan devant la Conférence internationale du travail de l'OIT, en Suisse.

LE 25 juillet 2017, Larisa Kharkova, l'ancienne présidente de la Confédération des syndicats indépendants (KNPRK), a été condamnée, sur de fausses accusations, à quatre ans de restriction de sa liberté de circulation, cent heures de travaux forcés et l'interdiction d'occuper pendant cinq ans un poste dans un organisme public ou une organisation non-gouvernementale.

Le Président du syndicat des travailleurs de la compagnie de services pétroliers OCC, Amin Yeleusinov, et l'inspecteur du travail Nurbek Kushakbayev avaient été arrêtés et jugés plus tôt dans l'année après une protestation de masse pacifique des travailleurs de la région de Mangystau, qui réclamaient le rétablissement de leur fédération, KNPRK.

Cherchant à prendre le contrôle des syndicats indépendants après le massacre de Zhanaozen, en 2011, les autorités avaient adopté une loi répressive limitant la liberté syndicale. Les poursuites pénales intentées contre les trois dirigeants se fondent sur cette loi. 

Valter Sanches, le Secrétaire général d'IndustriALL, déclare :

"Nous nous félicitons de l'attribution, cette année, du Prix international pour les droits syndicaux aux syndicats indépendants du Kazakhstan. Nous avons soutenu leur cause légitime dans le passé et nous continuerons à le faire à l'avenir, jusqu'à ce que tous les travailleurs de ce pays jouissent pleinement de leurs droits humains et syndicaux."

Parmi les précédents lauréats figurent le Syndicat sud-africain des travailleurs du commerce, de la manutention, de l'agriculture et assimilés (2017), LabourStart (2016), l'Association des enseignants de Bahreïn (2015), et Napoleón Gómez Urrutia, le Secrétaire général de Los Mineros, le syndicat national des mineurs et des métallurgistes du Mexique (2014).

Pour plus d'information, voir www.svenssonprize.com