• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation à la promotion des droits aux Philippines

Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie Formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles en Indonésie Formation à la promotion des droits aux Philippines Formation à la promotion des droits aux Philippines Formation à la promotion des droits aux Philippines Formation à la promotion des droits aux Philippines

Les femmes syndicalistes en Asie du Sud-Est développent leurs compétences en matière d’égalité des genres et de promotion de leurs droits

25.08.2016

Des formations en matière d’égalité des genres et de promotion des droits se sont tenues à l’intention des leaders syndicalistes féminines en Indonésie et aux Philippines. De telles formations sont également prévues au Cambodge, en Thaïlande et au Myanmar.

Quarante-et-une femmes leaders syndicalistes issues des affiliés d’IndustriALL Global Union en Indonésie ont suivi une formation sur l’égalité des genres ainsi que la santé et la sécurité professionnelles à Djakarta ces 8 et 9 août 2016. La formation visait à donner à ces femmes les compétences et les connaissances nécessaires pour intégrer les problématiques liées à la santé reproductive et maternelle des femmes aux politiques en matière de santé et sécurité sur le lieu de travail.

Des représentants du Ministère de la main d’œuvre et de la santé avaient été invités à présenter la législation actuelle qui couvre la santé et la sécurité des femmes, y compris les dispositions en matière d’allocation de maternité. Ces représentants se sont déclarés favorables à un dialogue social avec les travailleurs et travailleuses en particulier s’agissant des questions et préoccupations des femmes et de la santé maternelle.

Des exercices d’apprentissage en groupe, comme l’identification des dangers en matière de santé reproductive pour les femmes et les hommes sur le lieu de travail ont permis d’augmenter la sensibilisation en matière de santé et sécurité professionnelles. Par des illustrations et des dessins de leurs propres lieux de travail, elles ont été en mesure d’identifier des cas concrets de dangers en matière de santé et sécurité professionnelles. Il leur a également été demandé de dessiner un corps humain avec les zones clés affectées par ces dangers.

Par le biais de ces exercices, ces femmes ont été en mesure de concevoir des plans et des stratégies sur les manières de réagir aux risques professionnels. La constitution d’une équipe chargée de la santé et de la sécurité professionnelles et l’inclusion de femmes en son sein est l’une des stratégies identifiées pour répondre aux problématiques et préoccupations des femmes en matière de santé et sécurité professionnelles. Les plans prévoient également d’initier un dialogue avec le Ministère de la Santé pour plaider en faveur de l’amélioration de la législation sur la protection de la maternité et de pousser ensuite à la ratification de la Convention 183 de l’OIT sur la Protection de la Maternité.

Aux Philippines, trente femmes ont été formées à la promotion des droits. Un passage en revue de la législation actuelle et des normes internationales concernant les femmes faisait partie de la formation. Lorna Ferrer, la coordinatrice de projet d’IndustriALL sur les questions de genres et la protection de la maternité a fait le point sur la campagne actuelle concernant l’égalité des genres et la protection de la maternité.

Des représentantes d’organisations faisant partie du réseau qui milite pour l’amélioration de la législation et la ratification de la Convention de l’OIT ont été invitées à partager leurs expériences. Chacune a partagé son expérience s’agissant de soutenir des législations et définir des priorités à cet égard ainsi que s’agissant du processus complexe de ratification de conventions de l’OIT. Elles ont encouragé les femmes présentes à ne pas renoncer à mettre en avant leurs revendications et à étendre leurs réseaux de soutiens permettant de mettre la pression sur le gouvernement.

Les participantes ont approfondi leur compréhension des défis liés à la promotion des droits et à la mise en œuvre de campagnes. Bien que plaider en faveur de droits n’est pas simple, ces femmes se sont engagées à travailler dur et à concentrer leurs efforts en vue de faire adopter un projet de législation visant à étendre la protection de la maternité et à la ratification de la C183 de l’OIT par leur pays.

Elles sont convenues de faire campagne pour un congé de maternité de maximum 120 jours et minimum 98 jours, dans la lignée des normes de l’OIT. Une planification de la campagne sera établie pour affiner et fixer les plans concernant la campagne sur la protection de la maternité.

Ces mêmes formations seront dispensées au Cambodge et en Thaïlande en septembre et octobre. La formation sur la promotion de l’égalité des genres au sein des organisations syndicales se poursuivra au Myanmar sachant que davantage de femmes, en particulier dans le secteur des mines, doivent être sensibilisées à ces questions.

Des activités de campagne synchronisées sont prévues pour la célébration de la Journée mondiale du Travail décent, le 7 octobre, avec pour objectif de campagne principal une amélioration de la protection de la maternité.