• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les tanneurs namibiens reprennent le travail

18.07.2014

La grève chez Nakara Tannery à Windhoek a pris fin et les tanneurs ont repris le travail le 11 juillet 2014 après la conclusion d’un accord entre l’employeur et le syndicat des travailleurs namibiens de la métallurgie et des secteurs connexes (Manwu).

Environ 120 tanneurs étaient légalement en grève depuis le 28 juin 2014 après que les négociations sur le transport aller-retour au travail eurent abouti à une impasse. La grève a été résolue après l’intervention du ministère du Travail qui a permis d’engager un processus de médiation. Les grévistes ont accepté la promesse de l’entreprise de tenir compte de la question du transport lors des négociations de l’année prochaine, l’entreprise affirmant qu’elle avait besoin de plus de temps pour régler cette question. 

Un accord a été conclu sur une hausse salariale de 9 pour cent pour tous les salariés, et l’entreprise a accepté d’appliquer cette hausse rétroactivement à partir de mars 2014, date à laquelle les négociations auraient dû être conclues. Le versement d’une prime que l’entreprise menaçait de refuser de payer en cas de grève sera négocié normalement en octobre 2014.

“Le syndicat s’estime satisfait quand les travailleurs et travailleuses sont satisfaits,” déclare  Narina Pollmann, secrétaire générale adjointe de Manwu. “Ils ont décidé de faire un compromis avec l’employeur pour leur revendication salariale et comprennent qu’il faut davantage de temps à l’entreprise pour régler la question du transport. Mais la grève a montré qu’il faudra tenir compte sérieusement des revendications ouvrières lors des prochaines négociations.”

Les problèmes de santé et de sécurité à la tannerie ont également fait l’objet d’un examen. Manwu est satisfait que des inspecteurs du travail aient été envoyés pour enquêter sur place et qu’un rapport sera envoyé au syndicat.