• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Photo by CWA

Les travailleurs grévistes de Verizon remportent la victoire

01.06.2016

Après une grève de 45 jours, le syndicat des Travailleurs en communications d’Amérique (CWA, Communications Workers of America union) et la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE) ont annoncé la signature, le 29 mai, d’un accord de principe avec le géant des télécommunications Verizon.

L’accord, valable pour quatre ans, a été obtenu grâce à la détermination et le courage de quelque 40 000 travailleurs grévistes, dont la reprise du travail est prévue au 1er juin.

Conformément au nouvel accord, Verizon n’externalisera pas de nouveaux emplois à l’étranger. A la place, l’entreprise acheminera davantage d’appels vers les centres d’appel nationaux. Cette mesure créera 1 300 nouveaux emplois au niveau des centres d’appel, dont 850 répartis dans la région du centre du littoral atlantique et 450 dans le nord-est.

Verizon a également accepté de renoncer à ses demandes initiales qui exigeaient que les techniciens parcourent environ 1 100 km (700 miles) hors de leurs zones de résidence sur une base rotative de deux mois, ce qui aurait eu des incidences importantes sur eux et la vie de leurs familles.  

Figurent parmi les autres avantages de l’accord :

  • Des augmentations de salaire de 3 pour cent la première année et de 2,5 pour cent chaque année suivante,
  • L’absence de plafond pour les retraites et trois augmentations d’1 pour cent pour la durée de l’accord,
  • Le maintien des prestations de santé compétitives,
  • Une terminologie forte en matière de sécurité de l’emploi.

Pour de plus amples renseignements sur l’accord, qui sera soumis aux membres pour un vote de ratification, prière de consulter les communiqués de presse de  CWA et de FIOE.