• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Bala Tampoe et Jyrki Raina pendant sa visite au Sri Lanka en février 2014

Bala Tampoe et Jyrki Raina pendant sa visite au Sri Lanka en février 2014

Travailleurs en grève sous la conduite de Bala Tampoe

Striking Travailleurs en grève sous la conduite de Bala Tampoe led by Bala Tampoe.

Bala Tampoe et son épouse, May Wickremasuriya, elle aussi une militante syndicale déterminée

Bala Tampoe et son épouse, May Wickremasuriya, elle aussi une militante syndicale déterminée

Bala Tampoe et Jyrki Raina pendant sa visite au Sri Lanka en février 2014 Travailleurs en grève sous la conduite de Bala Tampoe Bala Tampoe et son épouse, May Wickremasuriya, elle aussi une militante syndicale déterminée

Nécrologie - Bala Tampoe

03.09.2014

IndustriALL Global Union rend hommage à Bala Tampoe, décédé le 1er septembre. Bala, qui était âgé de 92 ans, a dirigé pendant plus de 60 ans son syndicat, le Ceylon Mercantile, Industrial and General Workers Union (CMU), affilié à IndustriALL. Il a négocié avec tous les Premiers ministres qui se sont succédé depuis l'indépendance du Sri Lanka.

Une des grandes figures du mouvement syndical sri-lankais, Bala Tampoe, qui occupait le poste de Secrétaire général du CMU, nous a quittés le 1er septembre au terme d'une courte maladie.

Avocat pénaliste de formation, Bala est devenu Secrétaire général du CMU en février 1948. Son action, qui a contribué à modeler le paysage politique et social du Sri Lanka, s'est étendue sur plus de 65 années et, sous sa direction, le CMU est devenu une des plus grandes organisations syndicales du pays dans le secteur du commerce.

Connu pour ses remises en cause des décisions politiques du gouvernement, Bala avait pris la tête d'une grève dans le port de Colombo en 1963. Elle s'était étendue à l'ensemble de l'île et transformée en grève générale, défiant le gouvernement qui menaça de prononcer l'état d'urgence.

Pour Linus Jayatilake, son ami et Président de l'United Federation of Labour :

"Le camarade Bala quitte le CMU et la classe laborieuse alors que se profile la crise du système capitaliste néolibéral à l'échelle mondiale. Mais les précieux souvenirs de son militantisme et son intransigeance de classe seront une contribution unique à la classe ouvrière pour lui permettre d'affronter l'effondrement de ce système."

"Ses convictions marxistes et ce que lui a appris la gauche l'avaient conduit à maintenir obstinément l'indépendance de la classe ouvrière contre toutes les formes de politique faisant le jeu d'autres classes."

Jusqu'à son décès, Bala a conservé son poste de Secrétaire général et participé activement à d'importantes négociations avec le gouvernement et les employeurs. Ces dernières années, il s'est battu pour faire appliquer la Charte des travailleurs; il a aussi essayé de convaincre les syndicats d'unir leurs forces et d'obtenir du gouvernement sri-lankais qu'il ratifie les conventions 87 et 98 de l'OIT.

Le Secrétaire général d'IndustriALL, Jyrki Raina, dit de lui :

"Bala Tampoe était un grand homme qui a consacré sa vie entière aux luttes du mouvement syndical. Ses réalisations résonnent en écho pour tous travailleurs du monde entier. Il va nous manquer."