• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Le Co-secrétaire du FTZGSEU, Anton Marcus, signe le Protocole d’Accord

Le Co-secrétaire du FTZGSEU, Anton Marcus, signe le Protocole d’Accord

Des travailleurs et travailleuses de Ansell de la Zone franche participent à une réunion avec IndustriALL en février 2014

Des travailleurs et travailleuses de Ansell de la Zone franche participent à une réunion avec IndustriALL en février 2014

Le Co-secrétaire du FTZGSEU, Anton Marcus, signe le Protocole d’Accord Des travailleurs et travailleuses de Ansell de la Zone franche participent à une réunion avec IndustriALL en février 2014

Percée pour les travailleurs de Ansell au Sri Lanka

18.08.2016

IndustriALL Global Union et son affilié, le FTZGSEU (Syndicat des salariés des zones de libre échange), ont finalisé un Protocole d’Accord avec Ansell mettant fin à un conflit de longue haleine avec l’entreprise multinationale productrice de gants et d’équipements de protection personnelle.

Quelque 281 travailleurs et travailleuses de Ansell Lanka, une filiale à 100% de Ansell Limited au Sri Lanka, ont été mis à la porte en novembre 2013 après avoir mené une action de grève en soutien à 11 collègues et délégués du FTZGSEU démis de leurs fonctions. Bien que le licenciement des grévistes a été entériné par la plus haute cour du Sri Lanka, IndustriALL et le FTZGSEU ont engagé un dialogue long mais constructif avec Ansell pour solutionner ces problèmes.

Dans le cadre d’un Protocole d’Accord signé entre Ansell Limited, IndustriALL et le FTZGSEU le 5 août 2016, Ansell déclare s’attendre à pouvoir réengager nombre de ses anciens salariés lorsqu’il proposera des centaines de nouvelles offres d’emploi sur son site sri-lankais au sein de la zone franche industrielle pour l’exportation de Biyagama. Ansell propose également des plans de pension anticipée pour plus de 40 travailleurs.

Bien que le FTZGSEU n’a pas une représentativité suffisante pour être un partenaire social officiel pour les négociations collectives au sein de l’usine de Ansell Lanka, l’entreprise a accepté de ne pas prendre de mesures pour empêcher le FTZGSEU de mener des activités légales et raisonnables en vue d’organiser syndicalement les travailleurs et travailleuses de Ansell Lanka. Ansell a réaffirmé son engagement par rapport aux droits de l’ensemble des salariés à la liberté syndicale. L’entreprise accepte également de ne pas pratiquer de discrimination à l’égard des travailleurs et travailleuses qui seraient réengagés et qu’elle assumera une attitude positive à leur égard et par rapport à leur réengagement.

Le Co-secrétaire du FTZGSEU, Anton Marcus, a déclaré :

Nous saluons cette offre de Ansell et espérons qu’elle marque le début d’une amélioration des relations avec l’entreprise. Nous louons la force et la solidarité montrées par les travailleurs et nous comptons bien que tous ceux qui le voudront et qui sont qualifiés pour réintégrer Ansell Lanka y seront réengagés. Nous remercions IndustriALL et les syndicats partout dans le monde pour leur soutien solidaire qui a été déterminant pour permettre d’obtenir cet accord.

Ce Protocole d’Accord referme une plainte auprès de l’OCDE déposée par IndustriALL contre Ansell en novembre 2013.

Le Secrétaire général d’IndustriALL, Jyrki Raina, a déclaré :

Nous sommes heureux d’en être arrivés à cet accord avec Ansell et que près de 300 travailleurs et travailleuses vont enfin entrevoir un avenir meilleur. Nous voyons ceci comme le point de départ d’un nouveau chapitre et de relations sociales constructives entre IndustriALL, Ansell et nos affiliés au Sri Lanka ainsi que dans les autres pays où l’entreprise est active.

Il y aura des réunions de suivi avec Ansell dans les trois et six prochains mois afin de contrôler l’exécution du Protocole d’Accord.