• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Femmes d’IndustriALL dans les Philippines célébrant la victoire au Sénat

Le succès sénatorial intervient après la campagne musclée menée par les femmes des affiliés à IndustriALL dans les Philippines

Personnel sénatorial recevant la lettre de soutien des affiliés à IndustriALL au 120 jours de congés maternité payés

Progrès majeur vers l’augmentation du nombre des congés maternité dans les Philippines

08.03.2017

Les femmes d’IndustriALL dans les Philippines sont à l’origine d’une avancée majeure en direction de l’amélioration de la protection de la maternité dans le pays après que le Sénat ait voté, le 6 mars, l’adoption du projet de loi visant à augmenter les congés maternités payés à 120 jours, les mères célibataires bénéficiant de 30 jours supplémentaires.

Le Sénat a adopté les propositions à la troisième et dernière lecture du projet de loi, contrairement à la Chambre des représentants qui a approuvé les mesures législatives visant à augmenter les congés maternité à 100 jours. Les dispositions actuelles relatives aux congés maternité légaux dans le pays sont de 60 jours pour un accouchement normal et de 78 jours pour une césarienne. Un débat bicaméral aura désormais lieu pour parvenir à un projet de loi commun sur la question.

Le succès au Sénat est arrivé après la campagne énergique menée par les affiliés à IndustriALL dans les Philippines dans le cadre du projet d’IndustriALL sur l’égalité des sexes et la protection de la maternité en Asie du Sud-Est, financé par l’organisation syndicale néerlandaise FNV Mondiaal.

Les femmes d’IndustriALL étaient représentées au sein du groupe de travail technique chargé de rédiger les nouvelles dispositions législatives. La campagne menée par les femmes d’IndustriALL dans les Philippines a également permis d’inscrire la ratification de la Convention n° 183 de l’OIT sur la protection de la maternité dans le programme de travail de la Commission nationale de lutte contre la pauvreté du pays.

La ratification de cette Convention était un objectif clé du projet de 17 mois d’IndustriALL/FNV Mondiaal en Asie du Sud-Est qui s’est terminé en décembre 2016. Les autres objectifs étaient de renforcer les structures relatives aux femmes et à l’égalité des sexes au sein des affiliés à IndustriALL et d’accroître l’adhésion syndicale.

Dans le cadre de ce projet, la Fédération des travailleurs de l’industrie du Myanmar est passée de 11 232 à 13 486 membres, dont 80 pour cent de femmes. Les adhésions à la Fédération des mineurs du Myanmar ont, quant à elles, pratiquement doublé, passant de 3 785 à 7 452 en moins de deux ans, et comprennent 30 pour cent d’effectifs féminins. En Thaïlande, le nombre des femmes membres des syndicats PTTU, EGAT, CWUA et TWFT aurait augmenté de 30 à 40 pour cent depuis le lancement du projet. Le Comité des femmes d’IndustriALL du pays a également présenté un exposé de principes au Premier ministre soulignant le soutien des travailleurs à la ratification de la Convention n° 183 de l’OIT.

En Indonésie, le syndicat FSPMI, affilié à IndustriALL, a adopté un quota de 40 pour cent de femmes à des postes à responsabilité. D’autres affiliés dans le pays, tels que les syndicats SPN et SEMWU, prévoient de faire la même chose en 2017. Toujours en Indonésie, les femmes d’IndustriALL ont rétabli la communication avec le ministère de la Santé sur la question de la ratification de la Convention n° 183 de l’OIT, tout en faisant pression pour l’amélioration de la protection de la maternité et des prestations dans le pays. Dans l’intervalle, les affiliés à IndustriALL ont constitué des comités des femmes chargés de former les femmes et de faire campagne sur les questions liées aux femmes dans 94 usines implantées dans le pays.

La Secrétaire générale adjointe d’IndustriALL, Jenny Holdcroft, a déclaré:

Le projet d’IndustriALL sur l’égalité des sexes et la maternité en Asie du Sud-Est a donné d’incroyables résultats en peu de temps grâce au travail acharné des femmes qui y ont participé et au soutien financier du FNV Mondiaal. Nous espérons sincèrement que la victoire au Sénat donnera lieu aux nouvelles mesures législatives dans les Philippines, ce qui améliorera considérablement la vie de toutes les nouvelles mères qui travaillent dans le pays.