• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Les participantes à la réunion au Maroc

Les participantes à la réunion au Maroc

Les participantes à la réunion en Tunisie

Les participantes à la réunion en Tunisie

Les participantes à la réunion au Maroc

Les participantes à la réunion au Maroc

Les participantes à la réunion en Tunisie

Les participantes à la réunion en Tunisie

Les participantes à la réunion au Maroc Les participantes à la réunion en Tunisie Les participantes à la réunion au Maroc Les participantes à la réunion en Tunisie

Renforcement des capacités pour améliorer la participation des femmes

16.06.2014

Les femmes ont joué un rôle actif et important dans les ‘soulèvements’ de ces dernières années dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Pour favoriser cet activisme, IndustriALL Global Union et ses affiliés régionaux assurent la promotion du renforcement des capacités en faveur des femmes qui constitue une question-clé.

La participation des femmes au mouvement de protestation les a placées au premier rang de la lutte dans la région MENA. Cependant, la participation des femmes au niveau institutionnel et représentatif après le printemps arabe est encore faible. En conformité avec une politique de renforcement de la participation des femmes au processus mondial de prises de décision, IndustriALL a organisé récemment deux séminaires de promotion de la capacité des femmes syndicalistes en Tunisie et au Maroc.

Le 6 juin, 18 femmes membres d’affiliés marocains de IndustriALL, aux côtés de leurs homologues d’affiliés potentiels, ont participé à un séminaire national à Casablanca sur la Promotion de la participation des femmes dans les syndicats. Les participantes ont déterminé des problèmes essentiels, comme la violence contre les femmes et la non-application des articles de la Loi du Travail applicables aux femmes.

Les dirigeantes de six syndicats marocains affiliés à l’ Union Marocaine du Travail (UMT) et à la Confédération Démocratique du Travail (CDT) ont constitué le Réseau des femmes marocaines, destiné à servir de plate-forme de progrès pour une coopération nationale des femmes, pour s’attaquer aux défis et planifier des activités.

Le 9 juin, 22 femmes syndicalistes, représentant des affiliés de IndustriALL membres de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) ont assisté à un séminaire national sur la participation des femmes aux activités syndicales. Les participantes ont insisté sur la nécessité d’une plus grande participation au niveau institutionnel pour les activités syndicales, ainsi qu’une contribution aux discussions menées actuellement à l’UGTT sur le renforcement de la position des femmes au processus décisionnel des syndicats à l’échelle nationale. Les discussions ont été dominées par des questions telles que l’absence de la protection nécessaire des travailleuses et la détérioration des conditions de travail dans la sous-traitance et l’emploi précaire.

Le Réseau des femmes tunisiennes a été constitué, en demandant l’organisation d’une conférence nationale sur les obstacles rencontrés par les femmes dans les activités syndicales, de même que des discussions sur les conditions de départ volontaire à la retraite des femmes à l’âge de 50 ans.

La secrétaire générale adjointe de IndustriALL, Monika Kemperle, a déclaré lors des séminaires:

L’engagement de nos camarades femmes en Tunisie et au Maroc place IndustriALL dans une meilleure position pour renforcer son soutien actuel aux travailleuses dans la région MENA.