• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Salariés du secteur automobile chez FCA Srbija à Kragujevac.

Serbie : fin de trois semaines de grève chez FIAT

28.07.2017

Deux mille grévistes de l’usine de FIAT Chrysler Automobiles (FCA) en Serbie, FCA Srbija, ont réussi à obtenir une augmentation salariale de 9,5% et à conserver, entre autres résultats, leur prime annuelle par le biais d’un accord signé entre FIAT et les syndicats serbes ce 25 juillet.

Ceci fait suite à une action de grève sans précédent de trois semaines à l’usine de Kragujevac et à une mobilisation syndicale efficace qui a bénéficié du soutien et de la solidarité d’organisations syndicales apparentées de partout en Europe et au-delà.

Le 27 juin, 2000 travailleurs et travailleuses de la filiale serbe de Fiat Chrysler Automobiles et leurs syndicats ont pris la décision de faire grève après que leur appel à des négociations ouvertes en vue de trouver une solution par rapport à leurs conditions d’emploi de plus en plus difficiles est resté sans réponse.

Des négociations entre la direction de FIAT et les syndicats serbes ont débuté le 19 juillet avec la médiation de la Première Ministre serbe Ana Brnabic, les autorités publiques détenant un tiers des parts de FCA Srbija. Ces négociations sont intervenues après des appels répétés dans ce sens des syndicats et un ordre donné par l’inspectorat national du travail de se conformer aux lois serbes sur les grèves, que la direction locale de FCA avait violées.

IndustriALL Global Union et IndustriAll Europe ont affiché leur solidarité avec les travailleurs et travailleuses de FCA Srbija et leurs affiliés SSMS (Syndicat indépendant des métallurgistes de Serbie) et GS IER “Nezavisnost” (Syndicat des secteurs de l’industrie, de l’énergie et des mines) dans le cadre de leur combat pour des salaires et conditions de travail décents.

Des syndicats dans toute l’Europe (Italie, Autriche, République Tchèque, Allemagne, Hongrie, Pays-Bas, Pologne, Slovénie, Espagne) et au-delà (par le biais du réseau syndical mondial FCA-CNH d’IndustriALL Global Union) ont exprimé leur soutien à leurs collègues de l’usine serbe et exhorté la direction du groupe au siège de FCA en Italie de s’assurer que les droits des travailleurs sont respectés et qu’un dialogue social digne de ce nom est ouvert avec les syndicats.

IndustriAll Europe et IndustriALL Global Union ont salué le fait qu’un dialogue social est finalement ouvert par suite des revendications des syndicats serbes, ce qui a permis aux négociations d’avoir lieu et de récolter pour les travailleurs de FCA Srbija ces premiers importants résultats :

  • Une augmentation salariale de 9,54% sur les six prochains mois a été convenue et le principe d’un ajustement des salaires pour compenser l’inflation prévue a été acté
  • La prime annuelle sera versée tel qu’initialement convenu. Un débat sur l’introduction d’une prime d’efficacité telle qu’elle existe dans d’autre pays (comme l’Italie ou la Pologne) sera lancé début 2018
  • L’indemnité de déplacement sera doublée pour ceux qui prestent en dehors des horaires de travail (et des transports publics) habituels
  • Une commission composée de la direction de FCA, des syndicats et d’experts techniques du siège de l’entreprise sera mise sur pied dès septembre 2017 pour évaluer l’organisation du travail de sorte à résorber les surcharges de travail

Le Secrétaire général d’IndustriALL Global Union Valter Sanches a indiqué :

“Nous saluons l’esprit de lutte et la détermination de nos affiliés serbes au cours et à l’issue de ce conflit et notons l’importance de la solidarité internationale pour l’obtention de ce résultat. Nous attendons de la signature de cette convention qu’elle crée les fondements d’un authentique dialogue social.

“FCA Srbija doit maintenant s’engager à travailler avec les syndicats pour satisfaire les légitimes revendications et attentes des travailleurs et travailleuses.

“Une fois encore notre solidarité et notre soutien vont et iront à nos camarades de Serbie dans le cadre de leur combat pour de meilleures conditions de travail et de vie.”

La convention apporte de premières réponses à certaines de revendications les plus urgentes des travailleurs et travailleuses et jette les fondations d’un dialogue social qui se poursuivra après septembre avec des négociations en vue d’une convention collective de trois ans.

Luc Triangle, Secrétaire général d’industriAll Europe, a déclaré :

“Le combat contre le travail précaire et les inégalités salariales est une priorité absolue pour industriAll Europe. Nous ne pouvons plus accepter que des travailleurs et travailleuses qui font le même boulot pour la même entreprise à travers l’Europe aient des niveaux de salaires et des conditions de travail significativement différents. Nous saluons donc l’accord conclu chez FCA Srbija, qui représente un premier pas dans la bonne direction. Nous serons particulièrement attentifs à nous assurer que les futurs pourparlers prévus permettent à l’ensemble des travailleurs et travailleuses de FCA Srbija d’atteindre un niveau de vie décent.”