• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Un syndicat américain cherche un repreneur pour une raffinerie

14.02.2013

Le syndicat United Electrical, Radio and Machine Workers (UE) aux États-Unis cherche un repreneur pour la raffinerie de pétrole Hess à Port Reading, New Jersey, après l'annonce de sa fermeture par le propriétaire.

Affilié à IndustriALL Global Union, l’UE représente les salariés de la raffinerie qui a une capacité de production de 70.000 barils par jour, et cherche un repreneur pour garder la raffinerie ouverte, préserver les emplois et protéger l’approvisionnement en essence sur le marché local.

"Trouver un repreneur pour faire fonctionner la raffinerie de Port Reading, ce n'est pas seulement sauver des centaines de bons emplois pour faire vivre les familles qui en dépendent", a déclaré Bruce Klipple, président national de l’UE.

"La région New Jersey-New York a besoin d'une capacité de raffinage de pétrole pour obtenir l’essence fournie par les installations de Hess. Sans cela, la clientèle paiera un prix plus élevé et connaîtra des épisodes encore plus menaçants pour la vie et plus coûteux que ceux dont nous avons fait l'expérience avec l’ouragan Sandy", a expliqué Klipple.

Des millions de personnes qui achètent de l'essence dans la région New Jersey-New York ont été paralysées par la pénurie de carburant pendant l'ouragan Sandy à la fin de l'année dernière. La raffinerie Hess de Port Reading a fourni le carburant indispensable aux premiers secours d'urgence dans cette région couvrant trois États, pendant l'ouragan et pour la reprise des activités après seulement quelques jours.

Les nombreuses fermetures de raffineries au nord-est des États-Unis au cours des dernières années ont provoqué une hausse très forte des prix du carburant, des augmentations fréquentes des prix, et des pénuries qui ont des effets perturbateurs.

Quelques jours après l'annonce de la fermeture de la raffinerie, les prix au détail de l'essence avaient atteint le niveau saisonnier le plus élevé de tous les temps aux États-Unis. Les analystes de l'industrie pétrolière ont lié directement cette hausse brutale des prix à la cessation imminente des activités et à d'autres facteurs liés à la raffinerie.

"Les fermetures de raffineries dans les pays développés constituent une menace importante pour l'emploi, lequel a contribué à la croissance dans cette branche pendant de nombreuses années. En faisant maintenant la chose nécessaire pour trouver un nouveau repreneur, l’UE mène  une politique syndicale correcte et responsable. IndustriALL Global Union continuera d'accorder son soutien à l’UE dans cette opération importante", a déclaré Jyrki Raina, secrétaire général de IndustriALL.