Jump to main content
IndustriALL logotype

Victoire aux Philippines, qui adoptent une législation étendant le congé de maternité

2 October, 2018Avec l’approbation par la conférence de la commission bicamérale le 1er octobre, les Philippines vont maintenant passer à 14 semaines de congés de maternité payés. Cette législation, dite Loi de 2018 d’extension à 105 jours du congé de maternité, fait passer l’actuelle disposition de 60 ou 78 jours à 105. Désormais soumise à la signature présidentielle, cette loi est le résultat d’une intense campagne menée principalement par les syndicats affiliés à IndustriALL et leurs partenaires.

En 2014, IndustriALL avait donné le coup d’envoi de sa campagne sur la protection de la maternité partout en Asie. Aux Philippines, les affiliés d’IndustriALL avaient fixé l’objectif à 120 jours, en prenant comme étalon la Convention 183 de l’OIT. Au début de cette démarche, Risa Hontiveros, maintenant devenue Sénatrice, s’est appliquée à tenter d’obtenir un congé de maternité de 120 jours, avec le soutien d’IndustriALL Philippines. Depuis qu’elle est devenue Sénatrice en 2016, un des projets de loi prioritaires de Mme Hontiveros est celui concernant l’extension à 120 jours du congé de maternité, qui a été adopté au Sénat en mars 2017.

Le Comité des Femmes d’IndustriALL Philippines a été aux avant-postes de la campagne, faisant pression au niveau des deux Assemblées du Congrès, fournissant aux législateurs la publication d’IndustriALL sur la protection de la maternité, écrivant au Président des Philippines, démarchant les médias et collaborant avec d’autres groupements de femmes et du monde du travail.

Les études ont joué un rôle important pendant la campagne, pour réunir des éléments sur la santé maternelle, la mortalité infantile et des statistiques afférentes aux Philippines, la législation en vigueur sur le congé de maternité et les normes internationales, ainsi qu’à propos des engagements internationaux du pays s’agissant des objectifs de développement durable, tout cela évoluant au cours de la campagne. Une étude d’IndustriALL fournissant une analyse comparative des indemnités de maternité dans certains pays d’Asie du Sud-Est (Cambodge, Indonésie, Myanmar et Philippines) a également joué un rôle clé, car elle faisait partie des documents distribués aux Parlementaires des deux Assemblées du Congrès.

En plus du congé payé de maternité de 105 jours, le projet de loi comprend également :

  • l’octroi des allocations prévues à toutes les travailleuses, quel que soit leur statut marital
  • l’interdiction de la discrimination à l’emploi contre les femmes en raison des allocations de maternité
  • des amendes et le non-renouvellement du permis d’exploiter pour les entreprises contrevenantes
  • 15 jours de congés payés de maternité supplémentaires pour les cheffes de famille monoparentale
  • l’option de transférer un maximum de 7 des 105 jours à une personne aidante désignée par la travailleuse
  • la réaffirmation que les salariées du secteur privé doivent recevoir leur salaire complet durant la période des 105 jours, avec une clause enjoignant à l’employeur de verser la différence entre le salaire complet de la salariée et ce que le Système de sécurité sociale des Philippines prévoit actuellement.

Le projet de loi octroie également 60 jours de congés payés aux travailleuses qui sont victimes d’une fausse couche ou d’une interruption de grossesse approuvée par le corps médical.

“L’extension du congé de maternité renforce les droits des travailleuses aux Philippines. Je salue le Comité des Femmes des Philippines, les parlementaires et leurs assistants, les défenseurs des femmes, nos groupements syndicaux et de femmes ainsi que tous ceux et toutes celles qui se sont impliqués pour faire de ceci une réalité. L’union fait la force,” a déclaré la membre du Comité exécutif d’IndustriALL Eva Arcos.