• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les syndicats chez Siemens en Inde: Nous devons coopérer

15.12.2009

Les syndicats examinent la possibilité d'une coopération plus étroite et d'une mise en réseau chez Siemens en Inde.

INDE: Du 5 au 7 décembre 2009, la Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie a organisé avec le soutien de la Fondation Friedrich Ebert un séminaire pour les syndicats qui assurent la syndicalisation des travailleurs/euses sur les différents sites d'activité de Siemens en Inde. Ces syndicats qui appartiennent à différentes fédérations nationales se réunissaient pour la première fois.

Werner Mönius, président de Siemens SEC (conseil d'entreprise européen de Siemens), Dieter Scheitor (coordonnateur de IG Metall pour Siemens) et Robert Steiert (FIOM) ont donné des informations sur la stratégie et le développement de l'entreprise, et sur la nécessité d'une mise en réseau dans les sociétés transnationales.

Les syndicats indiens ont signalé et examiné la situation des relations industrielles chez Siemens en Inde et fait remarquer notamment la tendance visant à "promouvoir" des travailleurs manuels en leur donnant le titre d'"agent" pour les convaincre de ne pas se syndiquer. Certains syndicats se sont plaints d'une aggravation des tensions avec la maîtrise et du développement d'une externalisation des emplois à bas salaire, ainsi que du recours à une main-d'œuvre contractuelle et à des emplois précaires.

La nécessité d'une mise en réseau et d'une coopération plus étroite a été comprise par les syndicats présents et a abouti à la décision de mettre en place une structure permettant d'assurer cette coopération au niveau national et de renforcer les liens avec le syndicat de l'entreprise mère.

Trois collègues ont été désignés pour élaborer des propositions concrètes pour l'établissement d'une telle structure formelle, qui seront examinées et approuvées comme espéré par les syndicats présents au séminaire. D'autres syndicats qui n'auront pas pu participer cette année à l'atelier pourront être intégrés progressivement dans le réseau et la structure.